Test – Wargame : Airland Battle

 

 
Infos Jeu
 

Console:
 
Editeur: Focus Home Interactive
 
Développeur: Eugen Systems
 
Date de Sortie: 30 mai 2013
 
Résumé:

Notre studios cocorico avec ce second épisode, atteint un sommet du jeu de stratégie en temps réel. Son système de jeu exigeant et précis est complété et pas des moindre par un moteur solide à la profondeur de zoom vraiment hallucinante. Et le contenu devient d’une richesse délirante. De quoi jouer durant des mois pour en faire le tour.
 
Note de la rédac :
7.5
7.5/10


Note des membres
Aucune note des membres

 

Ce qu'il faut retenir


- Les avions vecteur de stratégie
- Des unités en nombre impressionnante
- Des cartes belles, grandes, variées et nombreuses
- La stratégie à l'extrême

Ce qui ne faut pas retenir


- Campagne solo perfectible
- Intelligence artificielle pas très bien équilibrée
- Soucis de stabilité
- Chargements interminables par moment


1
Posté le10/07/2013 par

 
Article complet
 
 

jaquette-wargame-airland-battle-pc-cover-avant-p-1369842972Après la sortie de « Wargame : European Escalation » le studio hexagone  « Eugen Systems » bien connu pour le très bon « R.U.S.E », nous redonne un nouveau STR ou Stratégie en Temps Réel avec « Wargame : Airland Battle », nous retrouvons donc la simulation ainsi que la omplexité ultime de ce type de jeux, néamoins un plus est à prendre en compte: les avions.

Sans guerre il n’y a pas de paix

La campagne solo se déroule dans les années 70 et 80 avec une invasion soviété au sein des pays nordique tel que le Danemark, la Norvège et la Suède, provoquant une réaction de l’OTAN. Vous déplacez tout d’abord vos divisions à l’échelle des pays, jusqu’à la rencontre avec l’ennemi, à ce stade c’est la stratégie temps réel qui prends le relais. Cet épisode contient des cartes bien plus variées et disposant de relief et la campagne scandinave dispose mêmes des fameux fiords de la région.

wargame-airland-battle-pc-1367589656-046Gros point fort de ce nouvel opus est l’ajout des avions au nombre de 150, avec chacun un comportement différent en vol, ils sont d’ailleurs redoutables mais devront se méfier des batteries anti-aériennes. L’infanterie dispose également d’améliorations notables sur le placement dans les bâtiments, qui est désormais semi-automatique, c’est bien plus rapide qu’avant. Les véhicules sont bien plus gênés par les obstacles et autres véhicules, rendant encore plus réaliste les déplacements. Globalement les unités sont désormais doublées pour atteindre le chiffre de 700. Les decks d’unités ont été revus pour vous proposer une plus grande complexité et de meilleurs spécialisations pour votre armée.

Graphismes au plus haut point

wargame-airland-battle-pc-1370274795-057Au niveau graphique, Airland Battle impressionne : des cartes immenses avec un niveau de détail bluffant. Même si la plupart du temps le joueur prendra une vue assez éloignée du champs de bataille il a la possibilité de zoomer. En effet, Le moteur Iriszoom amélioré porte toujours aussi bien son nom avec un zoom simplement hallucinant dévoilant le luxe de détails apporté au titre. Comme pour voir ce qu’il se passe à l’échelle humaine et le résultat est impressionnant, les unités sont bien modélisées, les décors sont en grande partie destructibles et les dégâts rendent plutôt bien, seul petit point noir, les collisions ne sont pas très bien gérées : les unités se rentreront dedans en se traversant entre elles, et même si les chars écraseront le décors sur leur passage, l’infanterie se déplacera toujours en cercle tout en passant à travers les bâtiments, ce qui est dommage mais peut être ne devrait-on pas trop en demander. On peut noter quelques soucis de stabilités dans les menus  mais rien qui perturbera vraiment l’expérience de jeu.

Un Game-Play très exigent

wargame-airland-battle-pc-1370274795-059Pour certains joueurs Wargame est le jeu le plus stratégique et le plus complet sur le marché. Et pourtant difficile de les contredire. Déjà que du côté terrestre, une multitude d’unités existantes aux caractéristiques différentes sont à la disposition du joueur, l’ajout  de forces aériennes vient transcender le tout. On peut l’imaginer, celles-ci sont capables de faire des dégâts considérables à nos troupes, mieux vaut donc s’équiper de forces antiaériennes et savoir où les placer, histoire de faire d’avantage mal à l’ennemi à chaque fois qu’il utilise son soutien aérien et honnêtement, le résultat est bluffant est spectaculaire.

Les cartes disposent elles aussi d’améliorations non négligeables ainsi que d’un relooking en profondeur. Même si le principe de jeu reste le même : capturer des positions stratégiques à l’aide de véhicules de commandement, la taille de certaines cartes et le niveau de détail n’ont aucun mal à impressionner. L’utilisation de l’environnement est primordial d’un point de vue stratégique : l’infanterie = milieu urbain, les forêts = camouflage de l’artillerie,  routes = rapidité d’action.

wargame-airland-battle-pc-1370274795-056Néamoins pour les nouveaux joueurs intéressés par la licence, la maîtrise du champs de bataille requiert un apprentissage non négligeable. Et quelques heures seront nécessaires avant de maitrisées les bases grâce à une série de didacticiels relativement clairs et complets, mais qui ne suffiront pas à éviter quelques défaites écrasantes en multi. Avec plus de 800 unités divisées en 12 nations différentes, Airland Battle demandera un temps de jeu conséquent auc débutants avant qu’il ne devienne un monstre des manœuvres militaires. Cependant, grâce à des menus ergonomiques et simplifiés, à des commandes bien gérées et bien pensées et grâce à un des grands ajouts de ce volet : le mode campagne, l’apprentissage ne se fera donc pas dans la douleur la plus totale.

Notre studios cocorico avec ce second épisode, atteint un sommet du jeu de stratégie en temps réel. Son système de jeu exigeant et précis est complété et pas des moindre par un moteur solide à la profondeur de zoom vraiment hallucinante. Et le contenu devient d’une richesse délirante. De quoi jouer durant des mois pour en faire le tour.

Demon

 

Testeur JV (PC/PS3/WiiU/Xbox One)
Critique Cinéma



  1.  

    C’est pas trop mon style de jeu mais avec tous les arguments donner je trouve que dans le type aviation c’est bien franchement 🙂





Laissez une réponse