Test – Unearthed : Trail of Ibn Battuta

 

 
Infos Jeu
 

Console: , ,
 
Editeur: Sony
 
Développeur: Semaphore
 
Date de Sortie: 3 juillet 2013
 
Résumé:

On peut donc dire que sans même parler d'Uncharted qui reste le patron actuel de ce genre de jeu, Unearthed est bien trop faible pour le moment pour attirer le joueur : aucun domaine de maîtrisé, un prix absolument démentiel pour ce que c'est. Même si on comprend le besoin d'argent pour investir et s'améliorer quand on a pas de sous, on cherche à faire avec des idées, pas en essayant de reproduire ce que font les concurrents.
 
Note de la rédac :
1.0
1/10


Note des membres
Aucune note des membres

 

Ce qu'il faut retenir


- C'est un premier opus attendons les autres
- La bande son est presque correcte.

Ce qui ne faut pas retenir


- Payez un jeu pour deux heures
- La jouabilité sans pareille
- Les énigmes pour allonger le temps de jeu
- Le scénario vu revu rerevu rererevu …


Posté le13/08/2013 par

 
Article complet
 
 

desura-boxshotEn introduction je dirais qu’à aucun moment je ne ferais de comparaison avec le célèbre jeu de Naughty Dog (uncharted) durant ce test, car si les deux titres sont dans la même vaine, ils n’ont techniquement rien à voir : Un mastodonte de l’industrie du jeu vidéo, face à une toute petite équipe, ça change pas mal la donne, si vous ne me croyez pas prenez une équipe sportive de petit village et ensuite regardez la télé : le sport à beau être le même, le niveau n’a rien à voir (bon là je vous fait mon petit discours mais en vrai si je compare pas c’est surtout pour lui filer quelques points sinon le pauvre il va pas décoller d’un radis). Cependant, la question reste de savoir si même en occultant complètement cette comparaison, Unearthed parvient à nous divertir.

A mi chemin entre deux mondes :

Unearthed-Screenshot3Unearthed a quelques années de retards dans sa conception. Niveau design comme bande son on se retrouve à jouer sur N64 parfois avec des scènes d’actions proches de ce qu’on pouvait trouver sur un goldeneye, mais en moins bien et plus récent (entendez en nul). Pour continuer sur les décors on remarque une tentative de les varier avec un intérieur style building, un désert, une ville … Mais quand on s’y penche de plus prêt on se rend compte que le couloir est vide et qu’on ne peut pas entrer dans les bureaux (je dis le couloir car la première mission consiste bien à passer un couloir et un seul), dans le désert on se retrouve devant un temple dont les énigmes sont fastidieuses, avec une jouabilité lourde qui ne nous aide pas, suivit d’une course sur rail avec une lenteur époustouflante. La ville modélisé est vide dans tous les sens du terme, et ne comptez pas sur une course poursuite digne de ce nom. En fait durant 2 heures vous allez subir, subir, et encore subir une jouabilité lourde et approximative. Car là ou même sur n64 on nous demandait de la précision, et là ou la caméra comme la jouabilité était parfois lourde sur ps1 (mais maîtrisé), sur Unearthed il n’y a rien de tout cela.

Unearthed-Screenshot1.1Mettons l’accent sur la jouabilité jusqu’au bout : Les scènes d’actions sont approximatives (j’aime bien ce mot, mais j’aurai pu trouver pire) car le curseur n’est pas précis, ainsi vous allez vous retrouver la majorité du temps à tirer n’importe comment en visant au jugé pour essayer de tuer vos ennemis. Certaines difficultés sont ajoutés pour clairement rallonger le temps de jeu, et sur chaque tableau on termine par une scène de combat qui est d’une lenteur et d’une rigidité incroyable (entendez encore nulles).

La bande son relèverait presque le niveau si les doublages n’étaient pas aussi moyens, la musique quand à elle n’a rien de bien exceptionnelle, mais au moins elle a le mérite d’être présente.

Une démo technique plus qu’un jeu ? 

Parlons rapidement du scénario vous incarnez un chercheur de trésor, et des méchants veulent vous descendre. Non je ferais pas mieux c’est tout ce qui m’inspire, du vu et revu ça me saoule de recopier : prenez le scénario d’un jeu du style et lisez le vous aurez l’idée principale.

91912Quand on lance Unearthed et qu’on y joue un peu on se rend compte que les créateurs du jeux ont cherché à y insérer (et à pourrir) tout ce qui fait le jeu vidéo actuellement : Des scènes d’exploration, de gun fight, on retrouve du rail shooter, et des combats avec une caméra de coter comme dans street fighter ou autre … Tout ceci contribue finalement a faire peiner le jeu car on se rend très vite compte qu’aucun domaine n’est maîtrisé correctement et qu’au lieu d’explorer dans toutes les directions il aurait peut-être été plus judicieux de se concentrer sur un style bien précis et d’essayer de le peaufiner.

En outre avec ces deux heures de jeu environs, vous aurez l’impression d’être volé (et même violé) si vous l’avez acheté car si un euro symbolique pour encourager le travail aurait-été compréhensible, le titre est vendu dans les environs des 8 euros, ce qui fait une énorme différence.

Ajoutons à cela que les développeurs pensent vendre un minimum de titres en multipliant les pays,car si les dialogues sont de bases en anglais, on peut compter sur une quinzaine de langues différentes en ce qui concerne les sous titrages.

On peut donc dire que sans même parler d’Uncharted qui reste le patron actuel de ce genre de jeu, Unearthed est bien trop faible pour le moment pour attirer le joueur : aucun domaine de maîtrisé, un prix absolument démentiel pour ce que c’est. Même si on comprend le besoin d’argent pour investir et s’améliorer quand on a pas de sous, on cherche à faire avec des idées, pas en essayant de reproduire ce que font les concurrents.

oroine

 
Testeur JV (PC/PS3) Critique Série TV


19 commentaires


  1.  

    Quand j’avais vu la bande annonce j’avais bien rigolé tellement ça partait mal … Ton test conforte mon idée ^^




    •  
      oroine

      Oh niveau humour il comporte effectivement tout ce qu’il faut ! 🙂 Mais ça fait cher la blague ^^




  2.  

    Ouch ! En même temps, c’était prévisible. Mais là encore, pour la blague, ça me tenterait presque. Cela dit, avant, quand je me tapais un jeu pourri à tester, j’étais bien content parce que ça me permettait de sortir de grosses âneries en toute impunité. ^^




  3.  
    oroine

    Non mais déjà rien que le fait de penser à un 2, en soit c’est grave ! x)




  4.  

    je ne comprend pas des graphisme à couper le souffle, du scénar comme on en vois plus, une jouabilité exceptionnelle, le jeu du siècle franchement, quoi non bien sur que je n’y ai pas joué sinon comment pourrais je être enthousiaste, ho mais que vois-je? une daube ??!! non pas possible




  5.  

    Me dit pa’ que t’as acheter ce jeu 70E quand meme




  6.  
    skywalski

    C’est limite de l’escroquerie non ? tu es pressé, tu crois prendre uncharted et tu prends unehearted, dans ton caddy, tu rentres chez toi le mets dans ta console et là……….. c’est le drame …

    Tu croises et échanges avec tes potes en pestant à tue tête que Uncharted c’est de la merde et qu’encore une fois la presse ou sites spécialisées nous ont enfumées sous la pression des majors

    Y a de quoi passer pour un con … 😉




    •  
      oroine

      ce jeu m’aura surtout couté deux heures de ma vie en fin de compte ^^




      •  

        Ouai mais au moins t’as pas payé ^^ J’aurais du leur demandé de nous payer pour le faire ^^




        •  

          oui au moins ces deux heures aurait pus servir à quelque chose en fait c’est une grosse blague ou un un coup des terroriste ils ont voulu qu’il soit dégoutté des jeux et qu’il brûle ses consoles .

          gniark gniark gnairk




          •  
            oroine

            Ouai ouai encore un coup de l’oncle Ben, en tous cas je suis content que les gens s’amusent de mon désespoir même si pour le coup, comme l’a dit Maiden, j’ai la chance de ne pas l’avoir payé ^-^




          •  
            skywalski

            D’ou l’intérêt des blogs ou sites de jeux vidéos spécialisés pour nous aiguiller …et échanger sur la qualité, le prix et tutti quanti




  7.  
    Belltam

    Je préfère passer mon chemin quand je vois ça ^^ Merci pour le test, grâce à toi je suis sauvée !




  8.  
    Delapierre Victor

    Encore une bonne blague faite par un studio d’Arabie Saoudite composé de 8 personnes… ! Un gros copié collé d’Uncharted, la qualité en moins, et moi, perso, j’ai eu mon quota avec U1 et U2 ! ^^





Laissez une réponse