Test – Star Wars Battlefront 2: la guerre est de retour

 

 
Infos Jeu
 

Console: , ,
 
Editeur: Electronics Arts
 
Développeur: DICE
 
Date de Sortie: 17 Novembre 2017
 
Résumé: Au final ce Star Wars Battlefront 2 est de très bonne facture car EA et DICE ont founis un travail soigné dans le visuel car c'est réellement un claque visuelle sur des consoles comme la PS4 Pro ou la Xbox One X. Les effets de lumière, les explosions ainsi que les détails que regorge le jeu le rende vraiment très très beau. Avec l'introduction du mode solo tant réclamé par la communauté cela ajoute réellement un gros point positif à ce Star Wars Battlefront 2.
L'énorme point noir du jeu est les micro paiements, l'empire de pay to win et j'en passe, qui ternisse l'image du jeu et qui renforce une grande partie des gamers sur la considération des éditeurs vis à vis des joueurs.
 
Note de la rédac :
8.0
8/10


Note des membres
2 membres ont notés ce jeu.

 

Ce qu'il faut retenir


-Le retour d'un vrai mode solo...
-La qualité des graphismes surtout en 4K
-Le mode assauts galactiques
-Un gameplay amélioré
-Des bataille avec environnements animés
-Les combats spatiaux
-Un grands nombre de lieux

Ce qui ne faut pas retenir


-... un peu fade et vite fini
-Micro transactions retirées pour mieux revenir
-Pas de mode VR
-Quelques bugs


0
Posté le04/12/2017 par

 
Article complet
 
 

 

Franchement après un retour plus que mitigé du la saga mythique que fut Battlefront, Electronics Arts ne pouvait que se racheter auprès de la communauté des fans de Star Wars. Avec la sortie de l’épisode 8 Les Derniers Jedi, EA et DICE ont voulu être à la hauteur de l’évènement en nous proposant un nouvel opus pour Battlefront.

Pour cela ils se sont inspirés des points forts que possède la franchise avec son univers mais également par des graphismes élégants du premier volet mais surtout ils ont pris en considération les critiques émises par les joueurs notamment en ce qui concerne le manque de contenu, un gameplay un peu simpliste et trop de DLC qui n’offrait pas réellement de plus pour le jeu.

Je suis resté sur ma faim face à ce Battelfront, mais avec la puissance des nouvelles consoles, que sont la PS4 Pro et le Xbox One X, les promesses affichées par EA et DICE lors de leurs annonces et vidéos, je me dis que cette fin d’année pour un grand fan de Star Wars ne peut être que grandiose et que ce second volet est certainement plus complet que le précédent. Est ce un réussite pour Battlefont 2, réponse toute de suite avec ce test et que la force soit avec vous à jamais…

Du contenu tu auras

Le premier opus avait gravement souffert du manque cruel de contenu, il avait été également pointé du doigt par ses DLC payant, qui certes donnaient du coffre au jeu mais rendait ce Star Wars Battlefront hors de prix. Ce gros défauts a été fatal à la franchise car très vite un grand nombre de joueur ont déserté les serveurs d’EA. On dit toujours qu’on apprends de ses erreurs et c’est choses faite pour EA et DICE puisque le contenu à largement été revu à la hausse par le studio suédois avec la bagatelle de 11 cartes pour le mode « Assaut galactique », s’étalant de la prélogie avec la guerre des clones en passant par la trilogie originale jusqu’au cartes du Réveil de la Force et peut être même plus loin avec la sortie de l’épisode 8.

Voici donc la liste de ces 11 mondes praticables: 

  • Kamino
  • Kashyyyk
  • Theed (Naboo),
  • Étoile de la Mort II
  • Endor
  • Mos Eisley
  • Yavin 4, Hoth
  • Base Starkiller
  • Jakku
  • Takodana

Autant dire que les cartes sont diverses et variés et que vous risquez d’en prendre plein la vue grâce au très bon level-design. D’autant plus que sur chaque carte les développeurs ont mis le paquet avec une ambiance au top, des détails placés un peu partout mais surtout et c’est qui rend le jeu agréable, un environnement dynamique comme par exemple des droïdes qui interpelle un soldat clone, une bataille sur une autre plage de Kashyyyk, etc. Il faut vraiment féliciter DICE pour ce gros travail car chaque carte est différente avec des mondes offrant une grande diversité et plus ou moins exotiques, on prends beaucoup de plaisirs à jouer sur les différents mondes.

En ce qui concerne les personnages jouables dans les différents modes, là aussi EA et DICE ont fait des efforts par rapport au passé puisqu’on dénombre pas moins de 16 personnages dont:

6 méchants que sont:

  • Boba Fett
  • Bossk
  • Capitaine Phasma (à la sortie de l’épisode 8)
  • Dark Maul
  • Dark Vador
  • Iden Versio
  • Kylo Ren
  • L’Empereur

Et 6 héros dont:

  • Chewbacca
  • Finn (à la sortie de l’épisode 8)
  • Han Solo
  • Lando
  • Leia
  • Luke
  • Rey
  • Yoda

C’est héros sont pour la plupart directement disponible pour une utilisation lors des assauts galactiques, ou autre mode, après avoir obtenus les points nécessaires en partie. En revanche certains comme Luke, Vador, Iden, etc sont déblocable après accumulés suffisamment de crédit pour les obtenir. Avec une petite précision concernant la polémique qui a enflée la veille de la sortie du jeu car EA avait vu la barre haute pour débloquer les personnages car certains d’entre eux, Vador et son fiston, nécessitaient 60 000 crédits soit environs 40h de jeu; face à l’ampleur de la gronde des joueurs EA a nettement diminuer ses crédits en les rendant nettement plus abordables (16 000 pour débloquer le père ou le fils).

Escouade Inferno, au rapport

L’intégralité de la communauté des gamers et des fans inconditionnels de Star Wars l’avaient pointés du doigts lors de la sortie en 2015 du premier volet de Battlefront nouvelle génération, c’est bien évidemment l’absence d’un mode solo. Reproche que Electronics Arts a pris au sérieux puisque cette année nous avons le droit à un mode solo qui basculera du côté de l’empire avec l’escouade Inferno pour le compte de l’empire. Cette campagne met en scène Iden Versio une soldat d’élite, commandant de l’escouade Inferno composé d’elle même et de deux autres partenaires. On y voit la chute de l’empire mais du côté des impériaux cette fois-ci et les conséquences de la destruction de l’Etoile de la Mort et de l’Empereur. Nous serons embarqués avec cette escouade et d’une opération nommé « cendres » dernière volonté du défunt Empereur en cas de défaite de l’empire galactique.

Voila pour la petite histoire de ce mode solo qui se terminera au d’une dizaine d’heure de jeu. Si on analyse en détail le déroulement de ce solo on reste sur deux impressions, la première une sensation de joie de pouvoir refaire un histoire solo après un précédent jeu sans, puis une légère déception de part le contenu de ce mode solo et plus précisément sur le déroulement de l’histoire. L’histoire est relativement bien rythmée et on prend plaisir à être du côté des méchants, pour une fois, afin de vivre la fin de l’épisode VI avec un autre point de vue.

Néanmoins ce qui déçoit un peu dans le modo solo c’est le déroulement un peu rapide, des nouveaux personnages introduit qui manque un peu de développement, et des scènes un peu trop nian nian. En clair on aurait bien aimé que la campagne solo se prolonge de quelques heures afin de nous fournir d’avantage de combats impressionnant entre l’Empire et l’Alliance Rebelle car il faut le dire très clairement on a une autre vision de cet affrontement avec ce mode solo. Au final tout n’est pas négatif dans cette campagne et il faut saluer malgré tout le travail entreprit par EA.

Aucune limite à mon pouvoir

Ce Star Wars Battlefront 2 est un FPS multijoueur même s’il possède un mode solo, que nous avons détaillé plus haut, et un mode arcade qui permet de se faire la main sur le jeu en jouant seul ou en écran partagé. En outre il y a pas moins de 5 modes de jeux pour vous permettre de vous éclatez à fond sur le jeu.

Tout d’abord l’un des plus grands et impressionnant mode de jeu est l’Assaut Galactique; pour résumé ce mode de jeu est un condenser de trois anciens mode multijoueur qui existaient dans le premier volet, Attaque de marcheurs, Suprématie et Escadrons de Chasseurs. Le but de tout ça, un affrontement de 40 jours avec d’un côté le camp de la lumière contre le camp du côté obscure ayant chacun des objectifs différents. Les défenseurs doivent repousser les attaquants en tuant un certains nombres d’ennemies pour remporter la victoire tandis que les attaquants doivent remplir des objectifs spécifiques pour avancer dans la map.

 

En fonction de la réussite ou non de l’équipe attaquante la carte se dévoilera petit à petit rendant les batailles épiques, acharnées et où chaque joueur prend un plaisir à jouer à ce mode de jeu. La bataille qui est jouée est réellement vivante avec ce type de jeu puisque soit elle s’arrête nette si les défenseurs arrivent à éliminer un nombre défini de joueur adverse ou au contraire on accule encore d’avantage les défenseurs si l’équipe qui attaque rempli ses objectifs; une nouveauté très agréable car les objectifs diffèrent selon les maps jouées et cela donne nettement un rythme plus dynamique avec un système d’escouade de 4 joueurs qui apporte des bonus en cas de d’élimination dans une zone définie.

Deuxième mode de jeu dans l’espace cette foi-ci concerne l’Assaut de chasseurs avec une refonte quasi totale du maniement des vaisseaux où il faudra quelques heures pour devenir un pilote confirmé. Là encore EA et DICE ont mis la barre très haute car ces combats spatiaux nous offre un spectacle de haute voltige dans des lieux rarement vu comme les débris de l’Etoile de la Mort II, Kamino ou encore Jakku bref un panel intéressant. Tout comme dans le précédent mode, chaque camp possède ses objectifs propres, à la différence qu’ici il n’y a pas d’évolution du territoire mais plutôt une évolution du croiseur principal. Le maniement des vaisseaux comme je le disais a été repensé puisque le joystick droit sera très utile notamment dans le système de visée mais également pour profiter du déplacement à 360°.

 

Autre mode de jeu plus classique concerne l’Affrontement héroïques où 8 joueurs s’affrontent dans un 4 VS 4 entre héros du côté lumineux et héros du côté obscure avec des petits objectifs qui désigneront les cibles prioritaires à abattre au fur et à mesure que la bataille se déroule.

Enfin les deux derniers, sont des modes assez court, Frappe et Escarmouche qui sont respectivement un match  10 VS 10 et le second est une capture de drapeaux relativement classique.

La Force est puissante

Au final ce Star Wars Battlefront 2 est de très bonne facture car EA et DICE ont founis un travail soigné dans le visuel car c’est réellement un claque visuelle sur des consoles comme la PS4 Pro ou la Xbox One X. Les effets de lumière, les explosions ainsi que les détails que regorge le jeu le rende vraiment très très beau. Avec l’introduction du mode solo tant réclamé par la communauté, même s’il est un peu court et manque un peu de profondeur, ajoute réellement un gros point positif à ce Star Wars Battlefront 2. Il nous offre une autre vision de la saga et apporte une foule d’informations qui peuvent avoir un intérêt pour le prochaine film.

Les modes de jeu mis à notre disposition sont réellement de qualité, notamment l’assaut galactique qui offre au joueur un réel plaisir à revenir sans cesse au combat. L’évolution du gameplay se fait au fur et à mesure que le joueur augmentera son niveau. L’énorme point noir du jeu est les micro paiements, l’empire de pay to win et j’en passe, qui ternisse l’image du jeu et qui renforce une grande partie des gamers sur la considération des éditeurs vis à vis des joueurs. Finalement pour ma part, je recommande vivement ce jeu surtout pour tout les fans comme moi de la saga Star Wars.

 

 


 


Demon

 

Testeur JV (PC/PS3/WiiU/Xbox One)
Critique Cinéma



0 commentaire



Donne ton avis en premier !


Laissez une réponse