Test – Space Colony : Steam Edition

 

 
Infos Jeu
 

Console:
 
Editeur: Firefly Studios
 
Développeur: Firefly Studios
 
Date de Sortie: 30 Avril 2015
 
Résumé:

Et bien en fait oui, je vous invite vraiment à le prendre. Non pas pour y jouer des heures non stop mais pour le lancer de temps en temps et avancer tranquillement dans votre aventure. Il est vraiment super amusant, et les objectifs sont assez logiques dans leur progression. Finalement, je vous invite à le lancer une petite heure par ci, par là et à vous amuser, et pourquoi pas même « troller » vraiment certaines phases. En toute sincérité je n'ai pas tué le jeu mais je me suis vraiment amusé devant.

 
Note de la rédac :
7.0
7/10


Note des membres
Aucune note des membres

 

Ce qu'il faut retenir


- Un jeu sans prise de tête
- Des graphismes sympathiques
- Un background amusant
- Un jeu de construction plutôt cool

Ce qui ne faut pas retenir


- Le coté répétitif
- Le jeu peut légèrement lasser à la longue.


0
Posté le04/05/2015 par

 
Article complet
 
 

En voilà un jeu intéressant et plutôt amusant ! Pour faire simple, la recette de ce jeu c’est de la poudre de Sims, une pincée de Sims City, le tout assaisonné façon base sur planète plus ou moins hostile et vous obtenez Space Colony. Le principe du jeu est simple : vous devez remplir tout un tas d’objectifs afin de développer au mieux votre colonie ainsi que ses habitants. Alors jeu complètement dénué d’intérêt ou petite pépite ? C’est ce que nous allons voir.

Le genre de jeu qu’on aime pas aimer…

03D402267951303-c1-photo-oYToxOntzOjE6InciO2k6OTgwO30=-space-colony-edition-steamBeaucoup de joueurs n’aiment pas dire qu’ils aiment les Sims ou ce genre de jeu, estimant qu’ils ne conviennent pas à leur panel harcore gamer, ou tout simplement parce qu’ils sont trop « féminins ». En ce qui me concerne, admettre que j’ai passé de belles heures de ma vie sur ces jeux ne me pose aucun souci. Alors qu’en est-il de ce Space Colony que j’ai largement rapproché de la dite licence dès l’introduction ? Et bien c’est un peu la même chose. Dès les premiers pas, on s’aperçoit de quelque chose de plutôt sympathique :

Il va nous falloir gérer à la fois notre base en termes de ressources (gérer nos stocks d’oxygène, d’énergie, de nourriture, etc.) mais également parvenir à les satisfaire tout en leur attribuant des tâches. Nos différents colons vont vouloir manger, dormir, se détendre, parler, se divertir, mais aussi bosser pour pouvoir survivre. A ce niveau, le titre est plutôt cool et vous débloque petit à petit tout un tas d’éléments dès le début de votre aventure.

947032508Chacun de ces colons, vous vous en doutez, à ses propres points forts et points faibles qu’il va vous falloir exploiter si vous désirez tirer le meilleur d’eux. Je vous conseille donc d’être très fortement d’être à leur écoute. Ensuite il y a autre chose qui est potentiellement réglable dès les premières missions : le choix de la difficulté et j’aime ça. J’aime lancer une partie parfois en facile pour me détendre ou découvrir un univers, parfois en normal pour mettre dans une difficulté lambda et voir mon niveau, et me mettre du challenge d’autres fois avec un niveau plus élevé.

Graphismes et bande son : les éternels points à soulever

Bon si j’ai déjà évoqué quelques points assez intéressants il va vous falloir mon avis sur les graphismes et le son : le jeu n’est pas trop gourmand et sans être magnifique les graphismes sont plutôt sympathiques encore une fois à l’image des Sims. J’aime bien le côté coloré qui émane des personnages ou de la base et qui tranche parfois avec l’aspect plus obscur des décors dans lesquels le joueur évolue.

spacePoint de vue bande son, c’est surtout dans la voix des personnages qu’on trouvera quelque chose à dire et surtout grâce à un doublage qui se veut je pense volontairement cliché. La brute de base a une voix de brute, la vieille grincheuse et légèrement alcoolisée a sa voix bien trouvée… ‘fin bref, vous voyez le tableau. Ça peut paraître immature mais moi j’aime bien ce genre de choses. Alors après oui, je pense que si vous n’aimez pas trop ce genre de clins d’œil ou ce genre de passerelles rapides, vous risquez très vite d’être énervé puisque comme c’est le cas parfois lorsque les personnages sont envoyés faire une action ils vous feront un petit commentaire.

De même, puisqu’on en parle, de ce qui peut vous énerver, je me doute que certains vont dire qu’un jeu de ce genre doit être un peu répétitif : il y a quelques modes en plus du mode Histoire mais concrètement oui, je ne peux pas vous donner tort, ça revient vite sur les mêmes choses.

Mais alors s’il est répétitif, faut-il quand même y jouer ?

Et bien en fait oui, je vous invite vraiment à le prendre. Non pas pour y jouer des heures non stop mais pour le lancer de temps en temps et avancer tranquillement dans votre aventure. Il est vraiment super amusant, et les objectifs sont assez logiques dans leur progression. Finalement, je vous invite à le lancer une petite heure par ci, par là et à vous amuser, et pourquoi pas même « troller » vraiment certaines phases. En toute sincérité je n’ai pas tué le jeu mais je me suis vraiment amusé devant.

oroine

 
Testeur JV (PC/PS3) Critique Série TV


0 commentaire



Donne ton avis en premier !


Laissez une réponse