Test – One Piece Unlimited World Red

 

 
Infos Jeu
 

Console: , , ,
 
Editeur: Bandai Namco
 
Développeur: Ganbarion
 
Date de Sortie: 27/06/2014
 
Résumé:

Ce One Piece est une réussite, mélange agréable d'action, d'aventure, de gestion, avec une volonté de faire plaisir aux fans tout en restant accessible au commun des mortels. On lui trouve peu de lacunes, si ce n'est sa difficulté qui manque de piment, la bande son juste sympa, et éventuellement quelques petits passages moins folichons ... Mais c'est vraiment histoire de chercher la p'tite bête !

 
Note de la rédac :
7.0
7/10


Note des membres
2 membres ont notés ce jeu.

 

Ce qu'il faut retenir


- Une aventure de qualité
- Les doublages japonais
- Le mode Colisée bien fichu
- Techniquement réussi

Ce qui ne faut pas retenir


- La difficulté en berne
- La bande son qui mériterait d'avoir plus de punch
- Le contenu téléchargeable discutable


0
Posté le08/07/2014 par

 
Article complet
 
 

onepieceLa bande de pirates menée par Luffy retourne voguer vers l’aventure dans Unlimited World Red, avec au programme de la baston, de la récolte d’objets et du bricolage. Une recette revue et corrigée par Ganbarion, qui avait déjà transformé l’essai avec One Piece Unlimited Cruise sur Wii.

Tipiakeries

Le postulat est simple : nos compagnons se retrouvent sur une île, sur laquelle ils ramènent Pato, un raton-laveur rencontré pendant leur périple. Arrivés sur place, nos héros se retrouvent face à leurs anciens adversaires, et vont faire connaissance avec le Comte Rouge, le bien nommé Red. Et il n’est pas là pour rigoler !

one-piece-unlimited-world-red-playstation-3-ps3-1403875429-119Mêlant phases d’exploration et de combat, on découvre une île constituée d’un village, création originale pour cet opus, auquel sont reliés les différents niveaux. Ces derniers sont extraits de nombreux lieux emblématiques de la série que les fans reconnaîtront tout de suite : Punk Hazard, le désert d’Arabasta, Enies Lobby ou Skypiea sont autant d’endroits où il faudra vous battre et récolter des tonnes d’objets, avant d’en découdre avec le boss du niveau. Pas trop de surprise ici, le méchant que l’on y rencontre est en relation avec le niveau (Lucci pour Enies Lobby, Hody pour l’île des hommes-poissons…) et on tape un peu de tout, avec une facilité déconcertante. Pour faire un comparatif simple, on se retrouve dans une configuration à la Dynasty Warriors, avec un coup normal, un coup fort, et des coups spéciaux. Certains personnages ont des capacités de régénération, ou de boost de compétence. Simple à jouer et diablement efficace, on prend plaisir à coller des pains à tout va !

one-piece-unlimited-world-red-playstation-3-ps3-1403875429-117Lors de votre périple dans ces zones, vous évoluerez en équipes de 3, que vous choisissez au préalable avant d’entrer dans la zone, et vous pouvez passer de l’un à l’autre d’une simple pression sur une touche. Il vous faudra donc choisir parmi l’un des 9 membres d’équipage pour aller cogner les malfaisants. Chacun gagne des niveaux au fil de l’aventure, le choix de faire grimper son trio préféré ou de niveler tous les personnages en même temps pour ne pas faire de jaloux restant entre les mains du joueur.

Au delà des coups spéciaux propres à chacun, diverses capacités uniques sont utilisables lorsque la situation l’exige : Robin, en sa qualité d’archéologue, peut déchiffrer des stèles, et trouver des choses bien utiles, tandis que Brook le squelette peut marcher sur l’eau en courant comme un dératé, etc. De ce fait, il faut parfois revenir dans certains niveaux avec les bons personnages pour trouver tous les secrets qu’il renferme. Ces aptitudes peuvent se gagner en montant de niveau, ou en trouvant les mots correspondants.

Des mots, toujours des mots

On peut les trouver dans les coffres, ou en achevant certaines conditions dans les différents niveaux du jeu. Ainsi, on peut débloquer des mots d’utilités différentes : mots d’objets, d’aptitudes, techniques, ou d’actions. Chacun permet de débloquer de nouvelles compétences pour chaque personnage, et se choisit avant la bataille. A vous d’adapter au mieux ces mots en fonction des besoins du niveau. Ce qui rend la re-jouabilité intéressante, car on peut découvrir de nouvelles choses à chaque visite.

one-piece-unlimited-world-red-playstation-3-ps3-1403875429-127Il est alors possible d’améliorer ces mots, une fois récoltés, auprès du poète du village. Aussi faut-il l’avoir débloqué ! Car le village évolue en fonction de vos aventures, et des objets que vous trouvez. Au début, seule l’auberge est disponible, et il vous faudra débloquer les diverses échoppes pour redonner vie au petit village de Transville. C’est un long périple car certains objets demandent de la patience avant d’être dénichés ! En effet, si l’on peut en trouver certains en cassant des tonneaux, d’autres (du moins les trucs vivants) doivent être pêchés ou attrapés en filet, ce qui donne lieu à des séquences de QTE sympas mais pas toujours des plus simples, surtout pour les bestioles les plus rares. Enfin, ces fameux objets servent également à fabriquer des consommables pour le combat, par exemple des potions de panacée vendues en pharmacie.

one-piece-unlimited-world-red-playstation-3-ps3-1403875429-123Tous ces éléments font grimper la durée de vie de façon assez sympathique : entre 10 et 20 heures selon votre degré d’implication, et la volonté de débloquer les trucs les plus tordus. Notez qu’il est également possible de jouer en coopération pour achever vos missions avec un camarade, et c’est sans compter la présence d’un autre mode de jeu : le Colisée. Il s’agit ici d’un tournoi qui nous permet de jouer avec moult personnages de la série, et d’en découdre finalement avec Doflamingo, à qui à peu près tous les fans de la série ont envie de coller des gros pains. Le concept est simple : gagner. Les combats sont variés, en 1 vs 1, 2 vs 2 ou chacun pour soi. C’est pêchu et il faudra de la dextérité pour arriver au bout de ce mode agréable et plein de challenge. Cela dit, rien d’infaisable, le titre étant globalement assez simple. On peut toujours débloquer le mode difficile mais malgré cela, on arrive bien à ses fins.

Le cel shading rend le tout agréable à regarder, et les voix japonaises font plaisir aux oreilles ! Les thèmes musicaux sont sympas, mais pas inoubliables. On notera aussi un plus sympathique : le cross-save avec la Vita, pour reprendre sa partie depuis sa console portable vers la console de salon, et vice-versa. Petit bémol par contre sur l’utilité d’un season pass pour ce genre de jeu, qui débloque des costumes alternatifs payants et des quêtes complémentaires, contre une vingtaine d’euros…

Ce One Piece est une réussite, mélange agréable d’action, d’aventure, de gestion, avec une volonté de faire plaisir aux fans tout en restant accessible au commun des mortels. On lui trouve peu de lacunes, si ce n’est sa difficulté qui manque de piment, la bande son juste sympa, et éventuellement quelques petits passages moins folichons … Mais c’est vraiment histoire de chercher la p’tite bête !

DBKamper

 
Testeur JV (PC/360) Spécialiste rétro


0 commentaire



Donne ton avis en premier !


Laissez une réponse