Test – Horizon Zero Dawn : Les machines prennent le pouvoir

 

 
Infos Jeu
 

Console:
 
Editeur: Sony Interactive Entertainment
 
Développeur: Guerrilla Games
 
Date de Sortie: 28 Février 2017
 
Résumé:

Pour résumer, Horizon Zero Dawn devait marquer l'entrée en la matière de la PS4 Pro face à un son "concurrent" Nintendo, je dois dire que le pari est très clairement réussi pour Sony. Le plaisir est vraiment au rendez-vous lorsqu'on joue à ce jeu tant sur le plan du gameplay mélangeant les genres, que sur la réalisation artistique, avec un visuel et une bande son parfaitement réussi.

 
Note de la rédac :
9.0
9/10


Note des membres
4 membres ont notés ce jeu.

 

Ce qu'il faut retenir


- Le gameplay
- Les graphismes
- L'histoire
- Aloy, une héroïne charismatique
- Un monde ouverte vaste et magnifique
- Un gros bestiaire
- Combat humain vs machine
- Beaucoup de choses à faire ...

Ce qui ne faut pas retenir


Le doublage VF bof bof
- Combat humain vs humain
- ... mais qui manque un peu d'intérêt à force


0
Posté le10/07/2017 par

 
Article complet
 
 

C’est lors de l’E3 de 2015 que fut présenté pour la toute première fois Horizon Zero Dawn et à l’époque déjà il avait suscité de nombreuses attentes. En effet, l’originalité de son monde ouvert ainsi que de part la beauté de ses graphismes. Sa sortie en Février dernier coïncide quasiment avec à la sortie de la Nintendo Switch et à son jeu phare The Legend of Zelda: Breath of the Wild. Guerrilla Games contre attaque directe avec un jeu attendu et présenté comme optimisé pour la PS4 Pro, le tout est de savoir si finalement Sony aura conclu cette belle attente par une réussite

Human Lost

Dans un futur assez lointain, sur la planète Terre la nature a peu à peu repris ses droits et a ainsi redescendue l’espèce humaine de son piédestal. Les humains sont condamnés à survivre sur cette Terre qui leur est hostile et où la civilisation est oubliée de tous et appartient désormais à l’Histoire. Face au peuple humain désormais devenu primitif et reclassé au dernier rang de la chaîne alimentaire, se dresse des machines, de puissantes créatures mécaniques aux origines inconnues. C’est donc dans cet univers que grandit notre héroïne Aloy, une enfant sans parents qui se voit être confié à un paria du nom de Rost qui deviendra durant toute son enfance et une partie de son adolescence son mentor.

Au fur et à mesure que les années passent Rost entraîne Aloy afin qu’elle réussisse une épreuve « l’éclosion » qui lui permettra de ne plus être considéré comme une paria. Or durant ce défi une tribu adverse attaque l’ensemble des participants et Rost perd la vie. Déterminée à connaître la vérité sur cette attaque ainsi que la vérité sur ses origines, Aloy part au-delà de son village et de ses alentours pour obtenir davantage de réponses, notamment sur les origines des machines, sur leur prolifération des machines, sur leur accroissement exponentiel, et sur leur agressivité de plus en plus décuplée.

Aloy plus qu’une guerrière

Une fois l’ensemble des cinématiques de début passé nous passons directement à l’enfance d’Aloy qui fera office de didacticiel afin de nous apprendre les bases du combat, du craft et de la survie dans ce monde hostile. Le gameplay se est globalement intuitif et très facile à prendre en main. Horizon Zero Dawn alterne les phases d’infiltration, de combats et de découverte dans un monde ouvert à grande échelle.

Très vite nous apprenons à connaître le personnage d’Aloy, le monde hostile qui nous entour et les informations qui nous sont données de plus en plus qu’Aloy progresse dans le scénario de l’histoire. Ce n’est plus en adolescente en plein doute dont nous prenons le contrôle mais bel et bien une femme forte, intelligente et combattante.

L’évolution d’Aloy est clairement mise en avant au fur et à mesure que l’histoire avance et surtout au fur et à mesure qu’elle obtient des informations clés sur ses origines; cela offre très clairement au personnage une dimension tout autre notamment en termes de réalisme comparé à d’autres principaux d’autres jeux vidéos. Elle n’est réellement pas un personnage linéaire puisque en fonction de vos actions et en fonctions de la route qu’elle prendra sa personnalité et son caractère en seront impactés.

Maîtriser les machines

Aloy aura forte à faire dans ce monde puisqu’au delà de cette quête difficile qui s’annonce pour elle, se dressera devant elle des ennemies redoutables, outres les tribus ennemies, elle devra affronter une multitude de robots, toujours plus hostiles les uns que les autres. Ils sont répartis en différentes espèces avec chacun ses forces et ses faiblesses. L’analyse avant chaque combat est donc de mise pour ne pas le regretter trop vite. On remarquera rapidement que les petits monstres difficiles à vaincre au début deviendront vite inoffensifs, à force d’observation, d’expérience, de patience Aloy deviendra une puissante guerrière dans Horizon.

A la fin de chaque combat vous obtiendrez de l’expérience, des objets à ramasser sur les ennemis tués, et grâce à cette expérience accumulée Aloy gagnera en niveau et ainsi obtiendra un point de compétence que vous pourrez répartir dans un arbre de compétence. Cet arbre de compétence se compose de trois catégories: rôdeuse, brave et survivante, plus vous augmenterez de niveau et plus Aloy sera capable d’affronter des monstres de plus en plus forts et grands.

Armées pour l’aventure

Dans Horizon, notre héroïne aura un diverses armes pour se défendre. Toutefois étant donné l’aspect du monde dans lequel vit Aloy, ces armes ne sont que rudimentaires et il faudra l’aide de ses compétences, talents mais aussi tirer parti des faiblesses de ses ennemies de métal. Il faudra réellement jouer avec finesse par moment en utilisant au maximum le camouflage et la discrétion afin de survivre et de défaire les machines qu’Aloy aura en face d’elle. De plus en fonction des monstres il vous faudra utiliser les munitions adéquates de vos armes pour profiter de la faiblesse de la machine et ainsi la tuer rapidement mais également user à bon escient de votre scanner pour identifier toutes ces informations précieuses.

Enfin Aloy disposera dans Horizon Zero Dawn, de diverses tenues et armures afin de mieux se protéger contre ses ennemies. Ces armures seront disponibles chez certains marchands spécialisés ou encore en les confectionnant elle même après avoir ramassé suffisamment de composant collectés sur les machines qu’elle aura tuée. C’est l’un des points sympa de ce jeu, le côté craft permettant à Aloy de recharger elle même ses munitions, ses pièges ou encore ses potions, l’autosuffisance qui lui permettra de gérer au mieux ses aventures. Et pour prendre un avantage considérable sur ses ennemies Aloy pourra disposer de bonus supplémentaires grâce à la découverte de certaines structure comme la possibilité à Aloy de pirater de plus en plus de machine et d’en faire ses alliés d’un jour. C’est pas bon ça.

Un chef d’oeuvre 

Que dire de la qualité que nous propose Guerrilla Games avec ce Horizon Zero Games, mis à part que la réalisation a été parfaitement soigné aussi bien au niveau du gameplay, que sur le scénario, que sur la musique ou encore les graphismes. Justement parlons en des graphismes car ils sont juste énorme, Horizon nous emmène directement au cœur même d’une nature qui a repris ses droits face à une espèce humaine en perdition.

Le jeu en monde ouvert nous provoque une sensation de liberté extrême grâce aux jeux de lumière parfaitement maîtrisés, les différentes cinématiques, mais également la qualité des textures qui pousse la PS4 en mode puissance max et qui est encore plus bluffant avec une PS4 Pro et une TV 4k (dont je possède au moment du test); franchement avec les bons réglages sur la télévision on reste sans voix. Le seul petit bémol au niveau de la réalisation est sans conteste l’animation des personnages et plus particulièrement au niveau des visages lors des dialogues qui ne sont pas en phase avec les voix.

Chapeau l’artiste

Pour résumer, Horizon Zero Dawn devait marquer l’entrée en la matière de la PS4 Pro face à un son « concurrent » Nintendo, je dois dire que le pari est très clairement réussi pour Sony. Le plaisir est vraiment au rendez-vous lorsqu’on joue à ce jeu tant sur le plan du gameplay mélangeant les genres, que sur la réalisation artistique, avec un visuel et une bande son parfaitement réussi.

C’est un jeu qui donne vraiment envie d’y jouer même si au premier regard et sans informations autres il ne tape pas forcément à l’oeil. Mais force est de constater que le mélange préhistoire et technologie à plutôt bien réussi et l’approche que l’on a avec l’être humain en position d’extrême faiblesse rend le challenge encore plus excitant. Un grand coup de chapeau à Sony et Guerrilla Games pour cette superbe production, à coup sûr il va rester dans les anales de Playstation comme d’autres avant lui.


Demon

 

Testeur JV (PC/PS3/WiiU/Xbox One)
Critique Cinéma



0 commentaire



Donne ton avis en premier !


Laissez une réponse