Test – Fated : The Silent Oath (PS VR)

 

 
Infos Jeu
 

Console: ,
 
Editeur: Frima Originals
 
Développeur: Frima Studio
 
Date de Sortie: 28 avr 2016
 
Résumé:

Finalement, Fated : The Silent Oath n'est pas un mauvais jeu, ni un excellent non plus. Le jeu peut paraître assez inégale tant ces points positives sont vites eclipsés par ces points négatives. La narration du jeu est un bon point et on espère que le prochain épisode proposera un peu plus de gameplay. Wait and See comme on dit, mais ce premier épisode paraît chère par rapport à son contenu.

 
Note de la rédac :
5.5
5.5/10


Note des membres
1 membre a noté ce jeu.

 

Ce qu'il faut retenir


- Un bon début d'histoire
- Des mécaniques intéressantes
- L'univers assez bien maîtrisé

Ce qui ne faut pas retenir


- Trop court... (1h30)
- Peu de jouabilité (beaucoup plus de blabla)


0
Posté le10/04/2017 par

 
Article complet
 
 

Fated : The Silent Oath, developpé par le studio Canadien Frima (Charriot) nous propose de découvrir l’époque Viking avec le casque PlayStation VR. Vendu à 9€99, le jeu est également disponible sur PC via l’Oculus Rift et le HTC Vive. Il s’agit également d’un premier épisode qui devrait en attendre d’autres.

Dans la peau d’un père de famille à l’agonie, le jeu commence par l’apparition d’une déesse qui nous offre la chance de nous soigner pour éviter la mort. Cependant, en contrepartie vous devrez lui donner votre voix et c’est à ce moment là que l’une des mécaniques du jeu fait son apparition. En effet, vous devrez répondre en hochant la tête de façon à dire oui ou non. Et évidemment, tout au long du jeu puisque vous ne pourrez plus parler, vous devrez souvent répondre de cette manière. Une mécanique assez intéressante ce qui permet une immersion plus importante là où dans d’autres jeux nos réponses sont à donner grâce à la manette. Cette façon de communiquer sera réutilisée tout au long du jeu.

Tais-toi et marche !

L’histoire proposée est intéressante et assez poétique. On doit protéger sa famille qui a tout perdu mais sa la capacité de parler, c’est moins évident. Tout au long de l’aventure, le joueur sera les trois quarts du temps spectateur que acteur. Il y a énormément de dialogue où vous en apprendrez un peu plus sur les personnages. Il y a quand même très peu de phase jouable (hors marcher) ce qui peut déranger les joueurs qui cherche du vrai gameplay. Ce qui est dommage c’est que ces quelques phases de gameplay sont assez sympathiques et auraient méritées d’être plus présent tels que le tir à l’arc, la conduite de chariot ou les quelques énigmes. Pour le reste, cet épisode reste un peu vide et c’est dommage.

Le jeu dispose d’une direction artistique plutôt convaincante avec son côté cartoon et un univers assez bien maitrisé. Évidemment de nombreuses textures sont assez inégale mais cela reste un jeu VR. Je vais me montrer un peu plus indulgent sur ce point là. Parlons-en de la VR, il faut l’avouer que le côté poétique du jeu, presque féerique nous apaise et rend l’immersion du jeu plutôt convaincante. Oui, malgré le peu de jouabilité réel, on prend tout de même du plaisir à suivre l’évolution des personnages. Après, il est vrai que peu de joueur s’arrêteront qu’à ça et crieront probablement à l’arnaque au vu du peu de chose à faire. La durée de vie du jeu n’arrange rien puisqu’il se termine en moins 1h30. Néanmoins, n’oublions pas qu’il s’agit d’un premier épisode qui en appel d’autre, mais à 10 euros, ça fait chère les 1h30.

Finalement, Fated : The Silent Oath n’est pas un mauvais jeu, ni un excellent non plus. Le jeu peut paraître assez inégale tant ces points positives sont vites eclipsés par ces points négatives. La narration du jeu est un bon point et on espère que le prochain épisode proposera un peu plus de gameplay. Wait and See comme on dit, mais ce premier épisode paraît chère par rapport à son contenu.


Maiden

 
Rédacteur en Chef Testeur JV


0 commentaire



Donne ton avis en premier !


Laissez une réponse