Test – Triple Pack Dead Rising

 

 
Infos Jeu
 

Console: , ,
 
Editeur: Capcom
 
Développeur: Capcom
 
Date de Sortie: 13 Septembre 2016
 
Résumé: Une compilation qui pourra compléter votre collection, pour revenir aux sources d’une licence de qualité, avec ses hauts et ses bas, mais surtout un premier épisode exceptionnel que n’importe quel fan de jeu de zombie doit avoir sous la main ! Pour le reste, ça se mange, mais la saveur se dégrade… Mais le troisième épisode remonte le niveau, en espérant que le quatrième transforme l’essai.
 
Note de la rédac :
6.0
6/10


Note des membres
3 membres ont notés ce jeu.

 

Ce qu'il faut retenir


- Remasterisation agréable
- Un gameplay toujours aussi bon
- Le plaisir de jouer ce bon vieux Frank West

Ce qui ne faut pas retenir


- Des animations datées
- Une durée de vie artificiellement longue (si on suit l’histoire)
- Off the Record, à peine passable…


3
Posté le15/10/2016 par

 
Article complet
 
 

triplepackdeadrising

A quelques mois de la sortie de Dead Rising 4, nous avons l’occasion de nous remettre dans le bain, en rejouant aux premiers épisodes grâce au triple pack, qui comprend Dead Rising 1, 2 et… Off the Record. La vague des jeux remasterisés ne s’essouffle apparemment pas, et Capcom nous ressort une version liftée de leurs jeux de zombies à succès, avec au programme de la boucherie en 1080p et 60fps.

On appréciera donc le geste, cette compilation nous permet de retrouver les tribulations de Frank et Chuck avec ces trois jeux à la durée de vie respectable. Mais malgré les efforts faits pour proposer un rendu fluide, les animations, textures ou certains designs restent poussiéreux et accusent leur âge.

Faisons donc un petit tour du propriétaire pour chaque titre :

Dead Rising

deadrisingxboxUne ville en quarantaine, un centre commercial envahi par les zombies, un photographe de l’extrême : Frank West. Pour résumer en deux mots les grandes lignes du scénario, Frank investi un centre commercial en quarantaine à la recherche d’un scoop qui pourrait changer sa vie de photographe indépendant. Une fois en place il s’aperçoit qu’il est en pleine invasion de zombie et qu’il va devoir tenir 72 heures avant l’arrivée de l’armée. Mais alors comment va-t-il bien pouvoir occuper son temps ?

28765881982_fdc47eccfe_hC’est à vous de décider, soit de suivre le fil du jeu, de libérer des survivants, ou juste vous balader dans le centre commercial. Dans les faits vous serez libre de vous déplacer à votre guise dans ce très vaste bâtiment et de découvrir sa bonne centaine de boutiques diverses. Ça et là vous pourrez rencontrer des survivants pris au piège et les escorter jusqu’à un lieu sécurisé en surveillant leur jauge de vie pour être certain qu’ils arrivent vivant dans la safezone. En plus de cela vous aurez des missions principales à accomplir ainsi que des psychopathes à dessouder. Ces derniers sont des survivants qui profitent du chaos pour faire le mal. Très puissants, ils feront offices de boss pour ponctuer votre progression. Pour être franc la série de jeu est très bien et l’on est séduit par son côté défouloir déjanté très assumé.

Dead rising 2

Dead Rising 2_20160926154041Autre jeu, autre personnage : Chuck Greene, dont la femme est décédée lors de l’invasion de zombie à Las Vegas et dont la fille a été mordue. Ce second épisode prend place quelques années après les événements du premier et dans une ville différente, Fortune City, ersatz de la ville du péché. Les zombies sont devenus une attraction et il y a même un show télévisé consacré au massacre en nombre de ces carcasses marchantes. Mais bien entendu cette mise en scène irrespectueuse de ceux qui furent autrefois des humains n’est pas du goût de tous et un groupe d’activiste pour les droits des zombies s’est constitué. C’est d’ailleurs le groupe en question qui libéra les zombies de réserve de l’émission, plongeant ainsi fortune city dans le chaos le plus total. Voilà le point de départ de ce Dead Rising 2.

Dead Rising 2_20160926154530

On retrouve la majorité des mécaniques du premier titre, toutefois l’ajout le plus important est celui du système de craft. Déjà présent à l’état d’embryon avec les boissons de Dead Rising 1, vous pouvez maintenant combiner la plupart des armes entres elles pour créer des objets de mort impressionnants et toujours très décalés. Pour ce faire il suffit de trouver des établis disséminés sur la vaste aire de jeu de Fortune City et d’y combiner deux armes. Les armes pouvant être combinées sont symbolisées par un logo différent des armes classiques pour être plus facilement identifiables. Par contre rien ne vous dit quelles armes peuvent être assemblées et c’est à vous de faire jouer votre imagination. Toutefois en montant de niveau ou en tuant des psychopathes vous remporterez souvent des cartes collectors.

Chacune d’entre elles dévoile une arme et les deux éléments requis à son élaboration. Ce système est très bien fichu et donne des résultats parfois très inattendus avec des armes aussi dévastatrices que loufoques. Et cerise sur le gâteau, certains véhicules comme la moto peuvent eux aussi être craftés pour des résultats dévastateurs (moto + tronçonneuses = carnage assuré).

Dead Rising 2 : Off the Record

dead-rising-2-off-the-record-pc-102Franck West, le héros du premier épisode est de retour. Cependant il a bien changé depuis le temps. Le drame du centre commercial l’a rendu riche et célèbre pendant un temps puis il est tombé en désuétude avant de renouer avec la pauvreté et l’anonymat le plus complet. C’est donc en essayant de renouer avec sa gloire passée que Franck va participer au même tournoi TIR que Chuck Greene peu avant que les zombies ne soient relâchés et envahissent Fortune City. Pour être clair Off the record reprend exactement les missions principales et secondaires que Dead Rising 2 à la différence près que ce n’est plus Chuck mais bien Franck que l’on incarne. Résultats le jeu transpire une furieuse impression de déjà-vu, de déjà joué.

1318952268_dead-rising-2-off-the-record-pc-1318932259-030Les quelques variations dans les missions sont bienvenue mais ne suffisent pas à racheter un jeu si proche de l’original. Même la mécanique de la morsure de Katey, qui forçait le joueur à trouver du Zombrex toutes les 24 heures est de retour. Cette fois c’est directement Franck qui doit sa survie à ce traitement. Comme quoi, « rien ne se perd, rien de se créer, tout se transforme » même dans Dead Rising ! Sinon rien de bien neuf dans cet épisode, dont les lacunes se sentent surtout si l’on fait les 3 jeux dans la foulée… On s’en serait presque passé.

Une compilation qui pourra compléter votre collection, pour revenir aux sources d’une licence de qualité, avec ses hauts et ses bas, mais surtout un premier épisode exceptionnel que n’importe quel fan de jeu de zombie doit avoir sous la main ! Pour le reste, ça se mange, mais la saveur se dégrade… Mais le troisième épisode remonte le niveau, en espérant que le quatrième transforme l’essai.


DBKamper

 
Testeur JV (PC/360) Spécialiste rétro


  1.  
    jpaul

    hello, se serait sympa que vous donniez un prix et peut être avec un partenariat un lien pour l’acheter ??




  2.  
    jpaul

    oups  » et peut être un lien « 





Laissez une réponse