Test – Battlefield : Hardline

 

 
Infos Jeu
 

Console: , , , ,
 
Editeur: Electronics Arts
 
Développeur: Visceral Games
 
Date de Sortie: 19 Mars 2015
 
Résumé: Battlefield : Hardline est à mon avis une très bonne surprise. Je n'en attendais pas grand chose et il m'a fait découvrir un autre aspect qui évite de repartir sur un nouveau jeu dont le contexte est redondant. Une bonne pioche pour les amateurs de FPS et qui en ont marre du côté militaire.
 
Note de la rédac :
8.0
8/10


Note des membres
2 membres ont notés ce jeu.

 

Ce qu'il faut retenir


- Concept et contexte rafraîchissants
- Le déroulement des missions et sa liberté
- Un multijoueur toujours au top
- Très bonne modélisation
- Les gadgets intéressants
- La Floride, Miami !

Ce qui ne faut pas retenir


- Techniquement inégal
- Pas le plus beau des Battlefield
- Maps un peu plus petites que BF4


1
Posté le09/04/2015 par

 
Article complet
 
 

Cela fait quelques années que les Battlefield deviennent redondants pour moi. Le dernier en date que j’ai vraiment adoré au point d’y jouer tous les jours est Battlefield Bad Company 2. Ni le 3, ni même le 4 ne m’ont fait décoller de mon siège au point de tout lâcher. Je n’attendais donc pas forcément grand chose de celui-ci, hormis la curiosité de voir ce que les développeurs en on fait.

Rafraîchissant !

2793346-tgs_hotwire_glades_gator_1080_van_and_face_touchupLes premières heures sur ce nouveau Battlefield m’ont fait prendre conscience que l’on peut toujours avoir une bonne surprise sur une série qui nous a lassé. Comme Call of Duty : Advanced Warfare, Battlefield Hardline est franchement une bonne pioche. Je dirais même (et c’est surprenant) : rafraîchissant. En effet, fini le côté militaire et chaîne de commandement, héros du front qui va sauver tout le monde à coup de M16 et G36C. Dans Hardline c’est le côté flic qui sera mis en avant. Ok, il y a un petit aspect militaire puisque qu’il y a les SWAT, etc. mais votre personnage est bien un flic et vos ennemis ne sont pas cette fois-ci des talibans, des russes ou des chinois, mais des délinquants de rue, des dealeurs, des malfrats, etc. Ce nouvel aspect fait du bien.

2551006-battlefield_hardline_preview.still004De plus le décor planté par le soft n’est pas mal. Pour les amateurs de séries TV, vous vous sentirez chez vous puisque nous sommes en Floride, Miami, un décor qui fait penser à la série Dexter par exemple. Et ceux-ci ne s’arrêtent pas à une ville, à une plage… non, les downtown, les marécages et notamment les Everglades avec les belles bestioles qui y rôdent (alligators) sont aussi de la partie. Pour avoir personnellement déjà navigué sur les bateaux (Airboats) des Everglades, ce jeu m’a rappelé quelques bons souvenirs. A propos de séries TV, vous reconnaitrez sans trop de problème l’actrice Kelly Hu (Le flic de Shangaï, Arrow). La modélisation des acteurs/actrices est très réussie et ils ont été plutôt bien choisis pour être des flics de Miami. En revanche au final l’histoire commence plutôt bien mais ne décolle pas forcément et la fin est plutôt sans surprise.

Un gameplay digne d’un BF

gYph9WmIK8l6.878x0.Z-Z96KYqNiveau gameplay je n’ai pas senti de grosse différence. En même temps vu le piètre temps de jeu que j’ai eu sur BF4, c’est difficile de faire la comparaison. Cependant, j’ai retrouvé tous les codes d’un FPS classique. Le petit plus du jeu est la possibilité d’utiliser des gadgets pendant des missions tels que des tyroliennes ou des grappins. Le côté geek/informatique fait aussi son effet avec votre beau smartphone qui permet de scanner les objets ou l’environnement.

battlefield-hardline-commandCe sont surtout les missions que j’ai trouvé beaucoup plus intéressantes. Beaucoup plus fun, mais plus compliquées aussi car un aspect de scoring s’y ajoute. En effet, chaque mort et objectif atteint vous rapporteront des points. Sachant que vous êtes flic donc vous avez la possibilité d’arrêter les bandits et pas d’obligation de les tuer. Bien entendu, cette tâche est beaucoup plus difficile mais si vous le souhaitez, vous pouvez faire le jeu en mode infiltration, ce qui vous rapportera plus de points et vous augmenterez donc plus rapidement en niveau et débloquerez de nouveaux objets. Même si le jeu se veut scripté, il y a quand même un semblant de liberté avec des niveaux où les cartes sont nettement plus grosses qu’à la normale. Et des objectifs secondaires sont disponibles afin d’augmenter vos points de partie. A noter qu’il est toujours possible de conduire des véhicules pendant la campagne.

Techniquement le jeu est propre mais on sent qu’il ne propose pas son maximun. Le jeu est parfois inégal avec quelques bugs et des niveaux pas tout le temps propres. Graphiquement c’est très beau, mais on va dire qu’on a quand même vu mieux.

Un multijoueur très prenant !

Battlefield-Hardline_Multi_Jaquette_004Mais comme plein de joueurs, vous n’en avez que faire du solo. Ce qui vous intéresse c’est le multi ! Et bien vous serez servi ! Le multijoueur de Battlefield : Hardline offre une multitude de modes de jeu. Allant des modes simples qu’on connaît tous à des modes beaucoup plus sophistiqués tels que des modes braquage de banque. Ces modes là sont très sympathiques, on a l’impression de jouer à PayDay mais avec un « vrai » gameplay. Vous en aurez pour votre argent avec les divers modes présents et surtout leurs qualités. Par contre je trouve les maps un poil plus petites que pour Battlefield 4.

Battlefield : Hardline est à mon avis une très bonne surprise. Je n’en attendais pas grand chose et il m’a fait découvrir un autre aspect qui évite de repartir sur un nouveau jeu dont le contexte est redondant. Une bonne pioche pour les amateurs de FPS et qui en ont marre du côté militaire.

Maiden

 

Rédacteur en Chef
Testeur JV



  1.  
    PtiBiscuit

    Merci pour le test !





Laissez une réponse