Test – Strenght of the Sword 3

 

 
Infos Jeu
 

Console:
 
Editeur: Aucun
 
Développeur: IventGames
 
Date de Sortie: 5 Juin 2013
 
Résumé:

Même si le jeu reste un jeu indépendant et qu’il a été créé par très peu de monde, il y a tout de même de gros problèmes de jouabilité, et de caméra. La bande son et les graphismes sont bien trop discrets ou déjà vu pour faire une véritable différence. Même si on ne peut qu’encourager ce genre de jeux, et les développeurs eux-mêmes qui ont tout de même réalisé quelque chose, ce Strenght of the sword 3 reste tout de même trop faible.
 
Note de la rédac :
2.5
2.5/10


Note des membres
Aucune note des membres

 

Ce qu'il faut retenir


- Jeu developpé par deux personnse
- Graphismes cartoon
- Assez nerveux

Ce qui ne faut pas retenir


- Une IA étrange
- Une difficulté mal gérée
- De gros soucis de caméra


0
Posté le12/06/2013 par

 
Article complet
 
 

Strenght of the sword 3 Mais qu’est-ce que c’est ?

GotJumpedEncré dans un univers cartoon clairement assumé Strenght of the Sword vous glisse dans la peau d’un guerrier luttant contre les forces du mal. Passé les premières minutes de jouabilité dans des arènes, le titre se veut relativement répétitif et sans grand réel intérêt. Et si dans l’apparence le titre ne dénombre pas de fausses notes c’est d’avantage parce qu’il fait preuve de simplicité qu’autre chose.

Bien que le jeu se base sur les combats la prise en main est assez complexe : On apprécie le fait que les combos soient présents, et qu’il faille une vraie habitude de jouer pour être bon. Dommage que la difficulté n’ait-pas toujours été bien dosé comme on l’aurait souhaité. Niveau armes en plus des épées et des boucliers que vous aurez pour faire votre arène on met à votre disposition tout un tas de plus comme des boules de feu, ou la possibilité de lancer des couteaux, afin de passer les ennemis les plus récalcitrants.

ShipWreckSi le scénario basique permet surtout de s’immerger dans un univers autre il faut cependant souligner  qu’à la réalisation le travail a été assez bâclé : On vous donne la possibilité de parer les cours, mais cela reste parfois approximatifs et lourds dans les contre-attaques, on vous donne la possibilité d’esquiver en avant ou en arrière mais si vous le faites de trop, ou prêt d’un mur, vous aurez très certainement de gros problèmes caméras : Je me suis vu bloqué contre un mur, avec l’impossibilité de voir quoi que ce soit, et mourir à plusieurs reprises car les ennemis me sautaient dessus.

Intelligence artificielle et la bande son à la rescousse ?

KnifeBarrageParlons de l’intelligence artificielle pendant que nous y sommes là aussi on a de quoi faire : Avec des ennemis qui parent des coups qu’on ne pense pas blocable, qui nous placent des contres, et comme si tout cela ne suffisaient pas, on se retrouve avec des ennemis qui se mettent à spammer leur coups sans aucune réelle raison.  On retrouve dès les premiers niveaux au moins 3 ennemis dont différents dont un décliné en deux fois au moins, soit dès les premiers niveaux 4 adversaires différents. Là encore certains ennemis sont sans être aussi résistants, aussi coriace que les bosses, et vous feront par le nombre qu’ils sont des dégâts aussi importants.

Enfin la bande son reste très correcte avec une ambiance assez sympathique même si elle reste très discrète.

Même si le jeu reste un jeu indépendant et qu’il a été créé par très peu de monde, il y a tout de même de gros problèmes de jouabilité, et de caméra. La bande son et les graphismes sont bien trop discrets ou déjà vu pour faire une véritable différence. Même si on ne peut qu’encourager ce genre de jeux, et les développeurs eux-mêmes qui ont tout de même réalisé quelque chose, ce Strenght of the sword 3 reste tout de même trop faible.

oroine

 

Testeur JV (PC/PS3)
Critique Série TV



0 commentaire



Donne ton avis en premier !


Laissez une réponse