0
Posté le 17/08/2012 par Maiden dans Jeux Vidéo
 
 

Test – Risen 2 : Dark Water

Risen 2 : Dark Water est un jeu Xbox 360, PlayStation 3 et PC édité par Deep Silver et développé par Piranah Bytes. Contrairement à son premier opus, Risen 2 nous transporte dans le monde de la piraterie. On vous propose donc d’incarner un officier de l’Inquisition, qui aura pour but de s’introduire chez les pirates (en devenant lui même un pirate), en compagnie de Patty, fille du célèbre Pirates le Capitaine Barbe-d’Acier, afin de trouver l’arme qui pourra terrasser le terrible Kraken, ainsi que le Titan Mara. Seul soucis, Barbe d’Acier est le seul à connaître l’endroit où se trouve cette arme, il faudra donc acquérir sa confiance afin d’être pris dans son équipage…

Et une bouteille de Rhum…!!

Dés qu’on touche pour la première fois à Risen 2, on se rend vite compte que le Rhum sera plus que jamais présent dans le jeu. Notre personnage, officier de l’Inquisition est dès le début présenté comme un officier alcoolique. Mais son repos sera stopper par l’arrivée d’un navire proche du port, cependant ce navire est justement attaqué par le Kraken, un monstre féroce s’attaquant aux navires. Le navire ne résiste pas et coule… Car notre officier arrive sur la plage, il rencontre une survivante qui s’avère être Patty, une pirate. Après quelques conversations, elle annonce que son père, le Capitaine Barbe d’Acier, connaît l’endroit de l’arme ultime permettant de détruire le Kraken. Les ennemies de mes ennemies sont mes amis !! Vous serez donc transporter vers une île afin de rencontrer Barbe d’Acier et ainsi gagner sa confiance.

Le jeu propose donc un gameplay intéressant, utilisant des fonctionnalités simple d’attaque, il vous faudra pas longtemps pour comprendre le maniement du gameplay. Comme tout RPG, votre personnage pourra intérargir avec des PNJ, qui vous proposerons des quêtes principales et secondaires. Certains quêtes secondaires peuvent être importantes puisqu’elle vous donnera la confiance du PNJ, et il pourra par la suite vous proposez des objets à la vente. Mais dans toutes ces quêtes certains peuvent être barbante, où il vous faudra parcourir toute l’île pour un truc et refaire le chemin inverse pour la terminer, bon c’est pas nouveau dans ce genre de jeu, mais certains île sont de vrai labyrinthe. Surtout quand on commence le jeu et on connaît pas trop les recoins…

Aie! J’ai mal au yeux, mon Capitaine !

Contrairement à la version PC, les versions Xbox 360 et PlayStation 3 souffre de graphisme en dessous de ce qui ce fait de nos jours. Si on fait l’impasse sur un jeu qui tourne en 720p, c’est pas trop grave, d’autres jeux passe aussi en 720p (dont les jeux Xbox 360). Mais, jouer en 720p avec des graphismes floutés et pas très beau, marqué par de l’aliasing, ça pique les yeux. Quant aux personnages/PNJ leurs modélisation est parfois affreuse. Dommage, surtout quand on sait que la version PC est vraiment superbe.

Si vous passez outre ce problème de graphisme, vous apprendrez que le jeu offre à peu près 40h, en comptant les quêtes secondaires, ce qui est un peu plus que le premier Risen. Mais, avant de faire ces 40h, il faudra batailler en pleine jungle où vous rencontrerez des sangliers, jaguars (ils sont extrêmement dur), des tribus locales mais le pire de tout et ce qui m’a le plus surpris la première fois que j’y ai joué, ce sont les pièges. En effet, de temps à autres en marchant tranquillement dans la jungle un piège se déclenche et POF… empaler. Le seul hic c’est qu’il faut recharger la partie donc si vous n’avez pas sauvegardé, vous allez perdre de la progression, mais si dans le jeu il y a une sauvegarde automatique quand vous atteignez des entrées ou des sorties de ville/village. Ces pièges en question ne sont pas dérangeant, c’est plus la façon dont on doit les éviter qu’il l’ai. Il vous faudra une fraction de seconde -au moment du déclenchement du piège- pour appuyer sur la bonne touche pour l’éviter (même en sachant où est le piège on arrive à louper tellement le QTE est trop rapide). Pour ce qui est des combats, ils sont parfois un peu brouillon ce qui est assez agaçant, mais plusieurs compétences sont à débloquées au fur et à mesure que l’on avance dans l’histoire, ça c’est cool !

Quelques améliorations bien sympa du jeu sont les compétences, dont celle du vaudou. La compétence vaudou, permet au joueur de prendre possession du corps d’un PNJ et d’en faire ce qu’on veut. Autant aller voler des PNJ avec un autre PNJ que de s’attirer des ennuis avec notre propre personnage, non ?

Hissons nos couleurs, l’âme des pirates, jamais ne mourra !

L’ambiance pirateries est vraiment bien retranscrite, avec des discussion entres PiratesPNJ qui sont dignes d’une discussion d’ivrogne, la piraterie quoi ! Cependant, le décor pirates pêche un peu, ça manque de quelque chose, manque de décor plus conséquent. De plus, même si le jeu est mentionné comme étant monde ouvert, le joueur est parfois cantonné à suivre un chemin bien précis, par exemple au début, on doit finir une île avant d’aller à la suivante. Un univers ouvert dès le début aurait surement augmenter l’immersion dans le monde des pirates.

Pour conclure, Risen 2 est quand même mieux que son prédécesseur, cependant il manque d’ambition dans sa conception, notamment au vue du graphisme du jeu. Il n’en reste pas moins un jeu sympa, mais pas le jeu qu’on pensait pouvoir remettre le monde de la piraterie à l’honneur. Surtout que l’on était une poignée à attendre le jeu Pirates des Caraîbes de Disney Interactive, qui à depuis été annulé. Risen 2 était notre chance de ce consoler avec un jeu de pirate.


Maiden

 
Rédacteur en Chef Testeur JV