0
Posté le 06/08/2012 par Maiden dans Jeux Vidéo
 
 

Test – Rigonauts – PC/Steam

Quand-on m’a dit tu vas tester Rigonauts, j’ai directement pensé à Argonaute, ces héros Homériques qui se baladent sur un bateau. Au premier abord on peut penser à une sorte de jeu  blindé de super héros dans un univers très combatif. En réalité le jeu par son nom est un beau pied de Nez à cette appellation car si les combats sont bien présents, le jeu est plus atypique qu’immersif. 

 
Balancé dans un univers 2D à la touche graphique dessiné et limite cartooné, le jeu plonge le joueur dans un mélange de puzzle Game, de jeu de réflexion et de combats passifs.  L’histoire est simple, peu poussée et est plus prétexte à poser la jouabilité qu’à vraiment intéressé le joueur. Pour faire simple vous incarnez des esclaves qui se libèrent des chaînes oppressantes de leurs maîtres et qui essayent par tous les moyens de s’échapper à bord de leur navire. Lorsque vous arrivez sur la terre ces évadés bricoleurs et leur capitaine montent leur navire sur des roues pour continuer leur périple. Malheureusement ils se font rattraper par des embarcations adverses. Le combat est-alors inévitable.
Certains seront peut-être étonnés que je parle de combat « passifs » mais c’est ce qui me donne prétexte pour vous parler de ce qui nous intéresse ici à savoir le système de jeu.  Soyons clair que la jouabilité est super simple, et la prise en main très rapide, mais l’explication peut-être plus complexe. En clair le jeu se dresse sous la forme de tableau. Pour passer au tableau suivant il vous faut combattre un ou plusieurs navires. Toute la jouabilité et l’intérêt du titre repose dans le fait que c’est à vous de préparer votre navire. En effet vous pouvez : Mieux le protéger à l’aide de poteaux en tous genres (poteaux qui peuvent également vous servir à placer des armes de manières stratégiques), changez la composition de vos roues selon les armes utilisées pour qu’elles soient plus résistantes, ou encore faire de votre navire un véritable bélier ambulant. D’un point de vu armes, beaucoup sont à débloquer et parmi elles on trouve : des mitrailleuses, des canons, des lances flammes, des lasers … Une fois l’étude du vaisseau ennemis faite, et votre navire préparé il ne vous reste plus qu’à cliquer sur jouer et regarder le combat qui s’engage automatiquement entre votre navire et l’adversaire.

Soyons honnête, les combats peuvent bien entendu être orientés. Vous pouvez en effet numéroter les cibles prioritaires afin de guider votre équipage. Vous trouvez ça léger, vous êtes un gros joueurs et vous aimez les défis ? Aucun souci le titre vous adresse des points sous forme d’étoile en fonctionne du nombre d’armes et de matériaux que vous utilisez. Moins vous en utilisez pour gagner et meilleur sera la note. Pas mal niveau défis et allonge de temps de jeu non ? Pensez-vous récoltez le maximum d’étoile sur l’ensemble des niveaux ?

Attention cependant car si Rigonauts est très amusant au début il peut vite perdre en intérêt. Finalement mis à part les ennemis et les décors qui changent de temps à autre, il n’y a pas vraiment de renouveau rapide dans le titre ce qui peut vous lasser. Rigonauts s’affiche donc comme un jeu qu’il vaut mieux lancer de temps en temps, que faire en une seule traite.

En clair Rigonauts est un petit jeu sympa, sans aucune prétention, ancré dans un univers coloré et une bande son correcte auxquels il faut cependant adhérer.  N’espérez pas y passer des heures et des heures d’affiler, mais gardez à l’esprit que vous risquez très régulièrement de le relancer, histoire de faire fonctionner les neurones.

Rigonauts – Prix du Jeu Indépendant d’Activision – Sortie prévu le 7 Août sur Steam.

Test rédigé par Oroine.


Maiden

 
Rédacteur en Chef Testeur JV