0
Posté le 27/09/2012 par Maiden dans Jeux Vidéo
 
 

Test – Port Royale 3

Après Risen 2, un nouveau jeu sur le thème de la piraterie voit le jour. Et c’est Port Royale 3 qui est à l’honneur, suite des opus précédents du même nom.Il s’agit d’un jeu de gestion édité par Kalypso Media et développé par Gaming Minds Studio. Il faut dire qu’il n’a pas réellement fait de bruit lors de sa sortie, mais que vaut-il ?

Dès que vous démarrez le jeu vous avez un plan sur des bateaux/navires en mer qui est plutôt plaisant, j’ai trouvé ça assez beau à regarder, l’eau était très bien faite. Bref. On commence une nouvelle campagne, vous avez donc le choix entre deux modes de campagne, l’un où vous pouvez camper dans le rôle de commerçant où votre but sera de devenir « le plus grand commerçant » des caraïbes, ou le mode aventurier où vous incarnez le rôle d’un aventurier (semi pirate) dans sa quête de richesses.

J’ai pour ma part commencé en aventurier, pensant que le côté commerçant aller être ennuyant… On démarre la campagne avec un vieux à l’air bien rempli qui nous fait un peu le topo du fonctionnement du jeu. Il explique deux trois trucs, mais à un moment, je sais pas j’ai saturé d’information et j’ai perdu le fil de ce qu’il disait. Du coup, 30 min pour essayer de comprendre réellement le fonctionnement du jeu. Une demi heure pour savoir qu’elle était l’objectif qui était simplement de cliquer sur mon bâtiment, mais c’était marqué nulle part !!

Tu veux mes épices ?
Bon après avoir compris le fonctionnement,  vous suivez l’histoire qui n’a pas réellement l’air bien emballant, le début sans avoir à spoiler toutes l’histoire démarre sur le sauvetage d’une princesse, etc. Vous voyez un peu la suite. Ce qui reste intéressant c’est de faire son aventurier en quête d’argent, mais on trouve directement le bout du système. Pour faire simple, pour gagner plus d’argent vous devrez faire des quêtes annexes dans les différentes villes, le hic c’est qu’ils sont toutes pareilles. Généralement, on propose de ramener pour une ville des matières premières comme du coton, fer, brique, etc. afin d’alimenter le marché local (de la ville) donc par exemple, il peut vous demander de ramener 150 briques et 40 Tissus de soie. Où les trouver ? Tout simplement en allant chez les commerçants des autres villes et acheté/revendre dans la ville initiale de la quête. Et ça vous pouvez le répétez plusieurs fois, mais le système reste toujours le même. Juste quelques quêtes secondaires plutôt intéressantes telles que rechercher une personne disparut en ayant qu’un seul indice, c’est sympa mais plutôt facile. Mais attention, pour certains quêtes il faudra prendre le facteur temps en compte.

A l’abordage !!!!

On se lasse très vite du fonctionnement du jeu, cependant ce qui est le plus intéressant au début c’est les batailles navales, qui sont plutôt bien réalisées. En effet, pendant votre périple vous aurez des batailles navales à réaliser face à de vrai pirate, des bandits, des tueurs, bref une bataille… A la différence du jeu où l’on voit la carte des caraïbes en vue du dessus et que l’on joue toujours de la même manière, les batailles eux sont totalement différentes puisqu’elle se passe en 3D ! Et c’est plutôt pas mal et bien conçu, mais assez difficile à prendre en main au début. Je comprenais rien au début, je n’arrivais pas à tirer avec les canons, etc. Heureusement que votre deuxième navire est dirigé par l’IA sinon j’aurais perdu ma bataille…

Graphiquement, c’est plutôt bien réalisé, bon ça claque pas des masses mais c’est correct. En même temps, je pense pas que ce soit le jeu qui nécessite le plus de ressource graphique. Comme, je l’ai dit précédemment les batailles navales sont les moments où le graphisme est le plus à l’honneur. Ce qui est aussi sympa c’est quand on zoom sur les villes, c’est sympa de voir la ville plus près que tout le temps voir du dessus.

En clair, Port Royale 3 est un jeu de gestion qui ne révolutionne pas encore le genre, pourtant avec un thème accrocheur, il pêche son manque d’ambition et son contenu plutôt médiocre. Un jeu qui conviendrai sans problème à une plateforme tels que le PC. Dommage, car le système aurait pu être intéressant…


Maiden

 
Rédacteur en Chef Testeur JV