Test – Mars : War Logs

 

 
Infos Jeu
 

Console: , ,
 
Editeur: Focus Home Interactive
 
Développeur: Spiders
 
Date de Sortie: 26 Juillet 2013
 
Résumé: Le joueur aguerri qui aime les RPG un tantinet exigeants y trouvera certainement son compte, pour peu que les défauts de Mars : War Logs ne le rebute pas pendant les premières heures de jeu… Car ce n’est certainement pas sur la forme que le jeu donne toute son ampleur, mais bien grâce à son histoire et ses multiples possibilités.
 
Note de la rédac :
6.0
6/10


Note des membres
Aucune note des membres

 

Ce qu'il faut retenir


- Un univers cyberpunk martien intéressant
- Le système de craft bien foutu
- Le choix des réponses dans les dialogues

Ce qui ne faut pas retenir


- Graphiquement à la ramasse
- Fond sonore quelconque
- Gameplay molasson


2
Posté le06/08/2013 par

 
Article complet
 
 

boxartsmLe chaos règne sur les colonies terriennes implantées sur Mars, depuis qu’une catastrophe a privé ses occupants de justice et d’eau. Des corporations ont la main mise sur les réserves d’eau, une pratiquant des idées radicalistes, Abondance, et l’autre plus souple, sous couvert religieux, Aurora, pratiquant notamment un mélange de magie et de technologie : la technomancie.

C’est dans ce système que Roy Tempérance évolue. Prisonnier de guerre, il a pris sous son aile un petit nouveau : Innocence, et tous deux cherchent à sortir de cette prison de poussière et de rouille, avec l’aide (ou pas) des autochtones.

Tu te casse sur Mars !

mars-war-logs-xbox-360-1352993902-047Nous voila donc avec un RPG post-apocalyptique avec des effluves martiennes, qui posera au joueur moult dilemmes. Commençons avec le cœur du jeu : son système. Alors comment ça mars ? Euh ça marche ? (le site décline toute responsabilité pour ce jeu de mots foireux, mais l’auteur assume carrément) Et ça repart ! Donc c’est du RPG « temps réel », avec des phases d’action qui font penser à The Witcher : attaque, esquive, compétence spéciale, on mélange tout et cela donne des mêlées dynamiques… et molles à la fois. Le choc mou quoi, car en effet, si les combats sont intenses grâce à la quantité d’ennemis, et à la possibilité tactique offerte par la mise en pause des combats pour organiser ses attaques, la réactivité des contrôles et des animations laisse à désirer. Du coup on se prend des coups par un ennemi qui tapait un peu à coté, ou on se mange une beigne pendant une esquive mal placée, pouvant mettre à mal le joueur même dans un combat qui semblait gagné d’avance.

mars-war-logs-xbox-360-1360761803-057Chaque niveau gagné permet de débloquer de nouvelles compétences/capacités, parmi 3 spécialités (Combattant, Technomant et Renégat) Les possibilités sont très variées, et permettent des combinaisons pour adapter votre personnage à votre style de jeu. Un bon point pour le côté rejouabilité donc, si on veut faire le jeu sous toutes ses coutures avec des personnages typés différemment. Autre bon point, le fait d’avoir le choix, pas dans la date, mais dans les dialogues. A l’instar d’un Mass Effect, chaque réponse influencera l’interlocuteur, et sa façon de réagir. Ainsi à l’issue d’un dialogue, nos choix permettront d’obtenir des réponses différentes, ou de se faire taper joyeusement. C’est selon. Enfin, dernier point sur lequel s’attarder : l’artisanat, ou le craft pour les intimes. On peut améliorer notre équipement en récupérant divers matériaux sur les cadavres de nos assaillants, ou juste en cherchant dans les grosses piles de… trucs qui brillent par terre. Ainsi combinés, ces objets permettent de fabriquer, ou booster, diverses pièces d’arme ou d’armure.

Tout n’est pas si vert. Enfin, si rouge.

mars-war-logs-xbox-360-1363601829-059Le côté RPG peut séduire le joueur qui souhaite s’accrocher à l’aventure, car malgré une certaine lourdeur des combats, ou de la banalité des quêtes, il regorge de possibilités sympathiques. Mais le souci du titre n’est pas là. Car s’il est une tare indéniable du jeu, c’est son aspect graphique désuet, surtout quand l’on compare la version PC déjà pas folichonne, la version 360 quant à elle pique bien les yeux.

En effet, si sur PC, la réalisation semblait déjà datée, sur Xbox 360 on frôle presque le vilain : textures à la qualité aléatoire, allant du baveux au regardable, accompagné d’un bel aliasing, le tout servi par un framerate parfois aux fraises, seuls quelques effets de lumière sauvent un peu la mise. Alors dans ce type de jeu, on dira que l’immersion peut prédominer sur les graphismes, mais la pauvreté des environnements et la modélisation des personnages n’y aide pas vraiment.

mars-war-logs-xbox-360-1365605295-066Restons sur l’immersion justement, avec l’autre élément indispensable à cet effet : l’aspect sonore. Les voix en anglais ne resteront pas dans les mémoires, d’autant plus que la synchronisation labiale a dû être calée sur du patois russe tant le décalage est flagrant. Heureusement, les sous-titres en français sont là pour détourner le regard. Et les musiques, eh bien, elles font acte de présence, sans être inoubliables. Un peu à l’image du jeu, qui résonne dans son ensemble de façon dichotomique.

Dichotomique, ouais !

L’intérêt général du jeu peut être caractérisé par ce seul mot, car si tout dans l’ensemble paraît juste passable, Mars : War Logs a un petit quelque chose d’agréable quand on a démarré l’aventure, et surtout qu’on s’y est accroché. Car si l’on passe outre son aspect graphique, le titre reste sympathique pour peu qu’on s’y attarde, ce qui est dommage car comme un bon vin (rouge ?), le jeu prend son intérêt avec le temps. Les dialogues, l’histoire, les relations avec les différents protagonistes s’installent doucement mais promettent par la suite quelques surprises, et des situations intéressantes que tout fan du genre saura apprécier. Cela dit, les autres, moins patients, où à l’affut d’action immédiate et farouche passeront leur chemin pour retrouver des terres plus vertes sans regret.

DBKamper

 
Testeur JV (PC/360) Spécialiste rétro


Test – Mars War Logs

 

 
Infos Jeu
 

Note de la rédac :
00
/10


Note des membres
Aucune note des membres

 


0
Posté le03/05/2013 par

 
Article complet
 
 

mars-war-logs-jaquette-517a5e32e4296Dans le monde du RPG on trouve de tout. Fantastique, poste-apocalyptique, science fiction … les développeurs cherchent de plus en plus à user d’ingéniosité pour nous pousser à la consommation. Tester un RPG devient donc une tâche de plus en plus complexe car bien que le jeu soit un produit en lui-même on a parfois du mal à ne pas le comparer avec d’autres. Qu’en est-il de Mars Warlog ? Le jeu peut-il tenir son rang dans le monde du RPG ou n’est-il finalement qu’un énième jeu de niche ?

Les bases, toujours les bases …

mars-war-logs-pc-1352993900-044La première chose qui nous frappe quand on lance le jeu c’est le coter daté de la réalisation. Les premières images ne sont pas spectaculaires, et la mise en scène des personnages est poussive pour ne pas dire désuète. Le joueur se trouve immergé dans un monde discount ou tout laisse à croire que le budget ne laissait pas la possibilité de faire mieux. Le constat reste le même pour la 3D et pour le doublage qui ne s’en sortent malheureusement pas mieux – On a de grosses différences entre le son et les lèvres du personnage par exemple, ce qui est dommage à la fois pour l’immersion mais pour la crédibilité du jeu en lui-même.

Heureusement, il peut s’appuyer sur une bande son qui sans être incroyable reste correcte. Une manière pour le jeu de sauver la face, si on considère bien entendu que la bande son peut compenser la réalisation. En ce qui concerne le dernier élément qu’il peut-être important de préciser avant d’entrer dans le jeu en lui-même, c’est la durée de vie. En gros il faut compter une quinzaine d’heure de jeu ce qui reste très correcte pour un jeu de notre époque bien que le style RPG nous a habitué a bien plus.

Alors on joue ?

mars-war-logs-pc-1345219415-039Il est toujours très difficile de balancer l’histoire d’un RPG. On ne sait jamais vraiment par ou commencer et on ne sait jamais vraiment ou s’arrêter. Peut-être peut-on dire qu’à une ou deux surprises dont une dès le début il n’y a pas de quoi s’extasier devant, et qu’il n’est pas particulièrement intéressant de s’y pencher pour ce genre de test. Faites le vous verrez.

Point de vu jouabilité on peut en dire un peu plus. Commençons par dire que c’est du classique mais efficace, qu’il y a un système de pause comme tout bon w-rpg, la magie et le combat en équipé le dynamise (ça ne mange pas de pain de le préciser). Des phases d’infiltrations parfois buguées mais qui offrent un choix d’approche dans quelques scènes. Le système de réputation reste très mauvais : on se contente de soit gagner de l’argent en tuant une personne, soit de la laisser vivre. On reste loin de certains jeux ou notre réputation influence presque tout de suite nos actions ainsi que celle des autres personnages. Peut-être aurait-il fallu pousser en ce sens pour donner au titre une impression de profondeur.

mars-war-logs-pc-1352993900-047La réalisation étant plutôt mauvaise que ce soit au niveau du doublage ou au niveau de l’écriture (mais nous en avons déjà parlé), on ne peux pas s’empêcher de penser que l’on est dans un film de science fiction des années 90 ou de série B. Au niveau des armes comme des capacités en générale le jeu se veut assez complet ce qui ravira les amoureux de la castagne comme de ceux qui aiment bien essayer différentes choses.

C’est un W-rpg classique mais efficace, qui s’adresse aux amateurs du genre et qu’il devient acceptable de l’acheter dans les environs des 20 euros. Niveau notation tout cela reste compliqué, on peut partir sur une moyenne de 14/20. Les amateurs du genre peuvent monter jusqu’à 15/16 alors que celles et ceux qui s’y connaissent un peu plus pourront le sous évaluer et lui mettre un 12. Cette complexité dans la notation révèle bien le double niveau du jeu en lui-même.

note 14-PC


0 commentaire



Donne ton avis en premier !


Laissez une réponse