0
Posté le 30/03/2013 par Maiden dans Jeux Vidéo
 
 

Test – Gears of War : Judgment

jaquette-gears-of-war-judgment-xbox-360-cover-avant-p-1363186186Au revoir Marcus et Dom, re-bonjour Baird et Cole ! La licence Gears of War revient à la surface, le bébé d’Epic Games est maintenant confié à leur studio People Can Fly (Bulletstorm) et se voit mettre en avant les personnages secondaires de la série originelle. S’agit il d’un épisode de trop ? Apporte t’il un plus à l’histoire des anciens Gears ? C’est parti, on va tronçonner avec Gears of War Judgment !

L’âme d’un Gears of War toujours là mais moins attirant !

gears-of-war-judgment-xbox-360-1363612354-044Commençons par le commencement ! Ce Gears of War Judgment fait office de préquel à la saga, l’histoire se passe donc 15 ans avant les événements de Gears of War et quelques jours après le jour de l’émergence (Jour E).  Nous sommes donc à la tête de l’équipe Kilo, sous la houlette du Lieutenant Damon Baird, personnage connu et secondaire de la série Gears of War. L’équipe Kilo se compose de quatre soldat dont Baird et bien entendu le fameux Augustus « Cole Train » Cole (également personnage de la saga Gears of War) et deux nouveaux dont Sofia (jeune soldat sortant tout juste de l’académie) et Paduk (ancien soldat de l’URI – ennemie de la CGU avant le Jour E).

gears-of-war-judgment-xbox-360-1363612354-043C’est probablement la première mention de l’URI dans les Gears of War. Afin de vous expliquer un peu plus en détails l’URI est plus ou moins la coalition ennemie de la CGU (un peu comme la Corée du Nord et du Sud). Ces deux coalitions se sont déjà battue notamment lors de la bataille d’Apsho Fields pour la conquête du Rayon de l’Aube qui est narré dans le premier roman Gears of War : Aspho Fields. Vous l’aurez compris la CGU et l’URI ce n’est pas le grand amour… L’URI pourrait nous faire rappeler l’URSS, on le remarque notamment à l’accent de Paduk, et le nom des armes de l’URI. Donc il y a bien évidemment l’apparition de nouvelles armes, et c’est là qu’est la bonne idée. Car pour ajouter de nouvelle arme, il fallait trouver quelque chose de cohérent puisque logiquement ces nouvelles armes on les retrouvent pas dans les prochains Gears of War. Donc, le fait de mentionner que ce sont les armes de l’armée URI est une très bonne idée et donc on retrouve le Booska (sorte de lance grenade), ou encore le Markza (sniper de l’URI). Et bien entendu les locustes ne se sont pas gênés à modifier ces armes et donc ils ont modifié le Markza en Breechtshot (sniper sans lunette). Voilà les bons points de l’apparition de l’URI !

gears-of-war-judgment-xbox-360-1363612354-046Après cette aparté sur l’URI, parlons un peu du scénario et du déroulement de ce mode histoire. On retrouve donc notre équipe Kilo, qui se fait arrêter pour haute trahison et se voit comparaître devant un tribunal assez exceptionnel (puisque celui se déroule alors que les locustes attaque le tribunal). Sous le jugement du Colonel Loomis, notre équipe raconte donc les faits. Et voilà le début du jeu, puisque celui se déroule sous forme de flashback narré par les différents membres de l’équipe Kilo. Ce mode de scénario est plutôt original même si au final on peut voir que cela casse un peu l’immersion dans le jeu. En effet, la plupart des dialogues du scénario sont des narrations et non des répliques en direct. Ce qui rends le jeu moins dynamique et rend l’histoire moins prenante, moins attirante que les anciens Gears. A la rigueur c’est pas le plus grave, c’est plus un sentiment qu’un point négatif, mais ce qui est plus décevant c’est le déroulement des missions qui sont trop perturber par des temps morts.

gears-of-war-judgment-xbox-360-1363612354-055En effet, le jeu est comme à son habitude séparé par des actes et des chapitres, cependant dans les anciens Gears of War on ne voyait pas trop passer ses chapitres, mais là à chaque objectif accompli vous avez une cassure avec à l’écran le bilan de votre missions, etc. Alors qu’avant c’était directement un enchainement sur la cinématique suivante. Le déroulement des missions font nettement plus penser à des modes hordes qu’à un réel mode histoire, même si bien évidemment il y a un scénario mais qui nous laisse un arrière gout de trop peu. Le solo se boucle en peu de temps (6h) et on se dit que, au vue de la fin, le scénario aurait pu être un peu plus développer. A noter que l’IA est toujours aussi changeante, ou vous partenaire sont parfois complétement stupide et parfois peuvent avoir une lueur d’intelligence.

Ça va défourailler bébé ! – Augustus ‘Cole Train’ Cole

Cependant de bonnes idées ont été apportées pour ce nouvel opus, notamment avec l’apparition des missions déclassifiées qui sont l’équivalent de missions « bonus » « défi » qui vous permette dans un premier temps de faire du scoring, mais dans un second temps de gagner des étoiles afin de déverrouiller le chapitre bonus « Conséquence » et autres objets déverouillable. Et oui, le mode campagne arcade de GoW 3 à disparu mais la campagne de Judgment reste un mixte du solo standard et arcade, le scoring est beaucoup plus mis en avant.

gears-of-war-judgment-xbox-360-1363612354-052Le gameplay quant à lui reste plus ou moins inchangé, juste le switch des armes qui à complétement été revu. Il peut être une bonne nouvelle pour certains comme quelque chose de complétement stupide, c’est selon votre ressentie. En effet, avant pour changer d’armes, sélectionner une grenade ou votre pistolet, on devait utiliser la croix directionnel de la manette. Maintenant, pour changer d’arme il vous faut utiliser le bouton Y comme pour un Call of Duty par exemple, pour la grenade utiliser LB, seul problème impossible de coller les armes maintenant. Pour les coller, il faut les lancer et avoir de la chance que la grenade atterrie sur quelqu’un pour que ça colle. Dommage d’avoir plus ou moins changer un système qui était déjà très bon. En tout cas, la façon de jouer reste identique et toujours aussi excellent dans les déplacements, les combats et toujours aussi efficace pour un Gears of War.

gears-of-war-judgment-xbox-360-1363612354-055Pour les amateurs de Gears of War 3, vous ne serez pas dépaysé par les menus, puisqu’il sont complétement similaire. La fonction afin de choisir son personnage est toujours là, vos skins d’armes, voir votre progression de vos rubans et médailles onyx. Mais quelques améliorations plutôt sympathique on fait leur apparition, dont les skins d’armures malgré que ça ne servent pas à grand chose et que la plupart des skins armes ou armures soit proposés en micro-paiement (un bon business trouvé pour EpicGames), et l’arrivé des boites à récompense qui est une idée vraiment intéressante et qui permette aux joueurs d’avoir des bonus régulièrement en jouant. En effet, il existe trois sortes de boîte à récompense (Epic, Rare et Classique), une boite vous serra accordé si vous monter un level, tuer un nombre précis d’ennemies, etc. Ces boîtes peuvent renfermer de l’XP, des skins d’armes, ou des skins d’armures, un bon moyen de faire monté la durée de vie pour déverrouiller tout les skins déverrouillable.

gears-of-war-judgment-xbox-360-1363612354-065Je vous parlais quelques paragraphes au dessus de la possibilité de déverrouiller un nouveau chapitre nommé Conséquence. C’est peut être l’un ou le meilleurs point positif du jeu, puisqu’en fait ce chapitre se passe pendant les événements de Gears of War 3 ou Marcus et Dom ont envoyés Baird et Cole chercher des renforts pour Azura. Et donc nous vivons se passage inédit de l’histoire de GoW 3. Un chapitre qui nous permet de retrouver Clayton Carmine et Paduk et on retrouve le déroulement scénaristique d’un vrai gears, c’est à dire pas comme des pseudo modes hordes pas très intéressant. En 1h30, on prends plus de plaisir sur ce chapitre que la campagne entière de Judgment. C’est dommage d’en arrivé à penser ça !

Un multijoueur toujours fun, efficace et bourrin.

gears-of-war-judgment-xbox-360-1363612354-077De multiples changements on été opérés dans le mode multijoueur, non pas dans le déroulement d’une partie ou le gameplay mais dans les matchs possibles et les fonctionnalités. On commence déjà avec la disparition de la plupart des modes de jeu multijoueurs hormis le mode Match a mort en équipe et le mode exécutions (disponible en téléchargement), tout le reste à disparu. Dommage pour le mode Leader qui était vraiment excellent, le mode nouveau mode Domination peut être apparenté au mode Roi de la colline. Et les deux derniers modes sont Invasion (sorte de mode Beast en versus CGU Vs Locustes ou les locustes doivent faire reculer les soldat de la CGU jusqu’au dernier point), puis le mode Événement et le mode Foire qui est lui excellent, il s’agit d’un mode chacun pour soi. Oui vous l’aurez compris 6 modes de jeu multi (dont 1 téléchargeable) c’est très peu en comparaison à GoW 3… Il faut aussi rajouter que les parties multis se voient affronter les soldats de la CGU contre… les soldats de la CGU… plus de locustes en ennemies (sauf en mode Invasion) la c’est une grosse déception. De plus, vous pouvez devenir VIP en achetant le Pass VIP (Season Pass) et allez dans les parties exclusifs aux VIP, bien pour montrer la différence entre les pauvres et les riches… !

gears-of-war-judgment-xbox-360-1363612354-093Dans une partie multijoueur vous découvrirez une grosse nouveauté ou déception (tout dépends) que vous ne pourrez plus choisir deux armes principales comme avant (par exemple Lanzor et Gnasher), maintenant vous choississez votre grenade et une arme principale, soit Lanzor, RetroLanzor, Gnasher, etc et par défaut vous aurez un pistolet. On à plus l’impression qu’il ont supprimer des choses qu’en avoir rajouter et c’est un peu dommage. On peut parler du mode Overrun qui est pas mal, il s’agit d’un mixte en le mode Invasion et un mode Horde mais en seulement 10 vagues (si vous arrivez jusque là) et malheureusement le mode Horde (présent de Gears of War 2) et le mode Beast ont complétement disparues et ça c’est une cruelle déception… A noter que les level multijoueurs sont toujours là, mais que le niveau maximum n’est plus 100 mais 50, ce qui fera plaisir à ce n’ayant pas la patience de se faire les 100 niveaux et recommencer en mode prestige. Petit coup de gueule pour un système de micro paiement bien précis dans le jeu, on connaissait déjà les micro paiement pour les skins d’armes et maintenant d’armures, mais maintenant il sera aussi possible d’acheter du Double XP, la je trouve ça révoltant. Cela veut dire quoi ? Qu’il n’y aura plus de double XP en parti événement et qu’il faudra obligatoirement être soit VIP ou acheter du Double XP pour pouvoir en profiter ?

Pour finir graphiquement le jeu garde la même patte graphique de ses ainés, malgré quelques textures un peu en dessous du reste, on retrouve bien là un Gears of War et les cinématiques sont vraiment de très bonnes qualités. Niveaux bande son, on retrouve toutes les musiques d’un Gears, idem au niveau des menus ou les bruitages sont similaires aux troisième opus. Et bien entendu, on retrouve les voix française de nos gears préféré, même Marcus (oui Marcus !) fait une petit apparition (audio) en parlant pendant la campagne dans une radio avec le centrale des opérations de la CGU sans pour autant mentionner son nom, mais on entend le centrale l’appeler Sergent et on reconnait bien sa voix.

Voilà le sentiment général qu’on peut avoir pour ce Gears of War Judgment qui un sentiment de « trop de disparition pour trop peu d’apparition d’amélioration » même s’il peut avoir pas mal de nouveautés, elles ne sont pas toutes excellente, certains sont même là pour faire de l’argent comme les skins d’armes et d’armures. Le scénario reste bon mais manque un peu de profondeur et laisse un goût de trop peu à la fin de l’aventure. Même si Gears of War Judgment reste un bon jeu avec un gameplay toujours aussi efficace mais la perte du mode horde, du mode beast, et le côté trop business viennent nuire à la licence.

note-xbox-14


Maiden

 

Rédacteur en Chef
Testeur JV