Preview – Xenoblade 2, Yoshi et Metroid Samus Returns

 

 
Infos Jeu
 

Console: ,
 
Support de test: Switch/3DS
 
Editeur: Nintendo
 
Développeur: Nintendo
 
Date de sortie: Voir chaque jeu
 
Résumé: Voici notre première partie du compte-rendu de l’évènement Nintendo qui avait lieu au cœur de Paris (ou du moins pas très loin), avec au programme des mini tests maison et des previews exclusives
 
Avis général
 
 
 
 
 
4.5/5


Note des membres
1 membre a noté ce jeu.

 

Ce qui pourrait plaire


- Des jeux intéressants sur le fond et la forme
- Le retour de bonnes franchises
- 3 jeux, 3 licences, 3 genres bien différents !

Ce qui pourrait déplaire


- On voudrait que ça sorte plus vite !


Bottom Line

Voici notre première partie du compte-rendu de l’évènement Nintendo qui avait lieu au cœur de Paris (ou du moins pas très loin), avec au programme des mini tests maison et des previews exclusives On commence avec ces dernières, 3 jeux nous ont été présentés en avant-première, pour le plaisir des yeux : Certainement un des favoris […]

0
Posté le23/06/2017 par

 
Article Complet
 
 

Voici notre première partie du compte-rendu de l’évènement Nintendo qui avait lieu au cœur de Paris (ou du moins pas très loin), avec au programme des mini tests maison et des previews exclusives

On commence avec ces dernières, 3 jeux nous ont été présentés en avant-première, pour le plaisir des yeux :

Certainement un des favoris de cette journée, une session de gameplay du futur RPG de Monolith se jouait devant nous. Alors oui c’est plutôt sympa graphiquement, surtout qu’il s’agissant d’une version test pas toute récente, mais suffisamment avancée pour nous permettre d’entrevoir les possibilités de cette futur exclusivité Switch.

On y incarne Rex, un jeune homme qui se trouve être un driver, dont la capacité est de manier des Lames. Ces dernières sont des entités uniques, des armes avec une apparence humaine, dont les caractéristiques varient selon leur classe d’arme (épée longue, courte…) et aussi leur élément (feu, vent…) Chaque Driver est couplé à une Lame et dispose d’attaques différentes, dites Artes, dont la nature change selon les compétences de la Lame. Des attaques de base, et des coups spéciaux qui se chargent au fil des combats, et dont les effets sont variés (combos puissants, casse-garde, affaiblissement…) On peut changer de Lame à la volée dans l’équipement, et en trouver de nouvelles en les invoquant grâce à des cristaux spéciaux… Ca fait un peu gashapon, mais pourquoi pas !

Et en plus de cela, il est possible de former une équipe de Drivers pour partir à l’aventure, chacun avec sa Lame, dans des combats à la fois vifs et tactiques. Le monde que l’on explore, est en fait un Géant. Ou plutôt, des géants, car il est possible de naviguer entre plusieurs d’entre eux pour visiter des lieux variés et combattre des tonnes d’adversaires. Le bestiaire paraissait assez varié, avec des monstres de tailles variées, plus ou moins agressifs. A ce propos, il n’y a pas d’indication de leur intention qui est affichée, contrairement au premier épisode. Il faudra donc être attentif au niveau des ennemis alentours, car on peut tomber sur des bêtes puissantes qui sont des cinquantaines de niveaux au-dessus des autres, et peuvent faire potentiellement très mal.

Il sera également possible de se battre en ville, contre des chasseurs de primes notamment, qui en voudront aux drivers hors la loi qui pourraient être dans votre équipe… Ces combats sont plus particuliers, car ces adversaires ont aussi des Lames à leur disposition ! Méfiance donc, car les villes ne sont plus des zones neutres comme c’était le cas avant.

Le gameplay a été épuré depuis l’épisode précédent, l’interface aussi, mais pour autant les possibilités restent vastes, et cette balade dans la plaine et dans la ville présentée a été plutôt agréable. Rendez-vous donc en fin d’année pour la sortie du jeu !

Notre bon vieux Yoshi se retrouve dans un monde tout bricolé en carton et papier, haut en couleur, pour de nouvelles aventures ou il faudra balancer ses œufs un peu partout pour avancer. On peut switcher (haha….) entre l’avant et l’arrière-plan pour pouvoir atteindre des plateformes dissimulées, éclater un maskass planqué, ou dégoter une des fleurs ou pièces cachées un peu partout.

Plusieurs chemins sont possibles, mais il faudra les débloquer pour avancer et trouver tous les objets du niveau. Pas évident car c’est plutôt bien pensé, faisant penser à un Little Big Planet avec Yoshi à la place de Sackboy. Globalement c’est mignon, et ce Yoshi semble bien fun à contrôler.

Le titre est jouable à deux  simultanément, mais la démo n’était qu’en solo. On imagine le fun potentiel du jeu, reste à voir si ce ne sera pas trop le chaos à l’écran !

Sortie prévue en 2018 !

Ce nouveau Metroid est prévu sur 3DS pour Septembre… Enfin, nouveau pour la forme, car sur le fond, il s’agit de Metroid 2, sorti sur Gameboy en 1991. Ce dernier proposait un challenge corsé, dans une carte vaste (et surtout qui n’était pas affichée) et où il fallait détruire les 40 metroids de la planète SR388. L’histoire reste ici la même, mais avec beaucoup de nouveautés.

Pour commencer, UNE CARTE ! Oui messieurs dames, une carte de cette planète pour s’y retrouver ! En conséquence de ce petit passe-droit qui peut simplifier la vie, les ennemis sont plus nombreux et agressifs. Mais revenons à la carte : lorsqu’un Metroid est à proximité, un bip nous avertit, de plus en plus vite en fonction que l’on s’approche de la bestiole. Ces dernières absorbent toujours la vie des ennemis, mais aussi leur patrimoine génétique, ce qui leur confère des attributs spéciaux. Une fois vaincus, vous récupérez cet ADN, qu’il faut apporter à un portail, ce qui permet de débloquer de nouvelles zones.

Niveau offensif, on retrouve nos bons vieux tirs chargés, missiles, et bien sur la boule morphing. Au rang des nouveautés, il est possible d’utiliser un contre, activable juste avant qu’un adversaire ne vous atteigne au corps à corps. Une pression sur X au bon moment, et votre adversaire se fera dégager, et à vous de profiter de ce moment de vulnérabilité pour le savater. Outre le fait de pouvoir s’agripper aux rebords pour atteindre des hauteurs un peu limites, une nouvelle capacité a été aussi dévoilée. Le scanner à impulsion, qui permet de dévoiler une partie de la carte, et aussi de dévoiler des éléments destructibles proches de vous.

Le moteur de jeu est tout neuf, en 2.5D, donnant lieu par moments à des mini-cinématiques avec le moteur du jeu, pour indiquer un point d’intérêt, ou pour un évènement donné.

La chasse aux metroids s’ouvre dès le mois de Septembre sur 3DS. Notez aussi que 2 amiibos seront disponibles au lancement, et que ceux qui sont tirés de la licence seront compatibles pour débloquer du contenu en jeu.


DBKamper

 
Testeur JV (PC/360) Spécialiste rétro


0 commentaire



Donne ton avis en premier !


Laissez une réponse