Preview – Rise of the Tomb Raider

 

 
Infos Jeu
 

Console: , ,
 
Support de test: Xbox One
 
Editeur: Square Enix
 
Développeur: Crystal Dynamics
 
Date de sortie: 13 Novembre 2015
 
Résumé:

Cet aperçu est prometteur, gageons cependant que les soucis de framerate et d’aliasing aient été corrigés pour la version commerciale, qui sort d’ici le 13 Novembre prochain. Pour le reste, Rise of the Tomb Raider semble être bien parti pour être un titre riche, à l’intrigue correcte, et au gameplay agréable dans la lignée de son prédecesseur. A suivre de près, dans notre test qui arrivera en temps voulu !

 
Avis général
 
 
 
 
 
4.5/5


Note des membres
1 membre a noté ce jeu.

 

Ce qui pourrait plaire


- Un gameplay efficace
- L'utilisation plus prononcée de la physique
- Les compétences uniques dans les tombeaux secrets
- L'histoire qui semble intéressante

Ce qui pourrait déplaire


- L'aliasing assez marqué par moments
- Quelques chutes de framerate
- L'IA qui tire sans trop réflechir


0
Posté le24/09/2015 par

 
Article Complet
 
 

L’occasion nous a été donnée de pouvoir prendre en mains Rise of the Tomb Raider, en s’essayant à une démonstration jouable de plus de 3 heures, permettant de voir différents environnements, ainsi que les nouveautés proposées par ce nouvel épisode.

On retrouve les bases de gameplay du premier épisode, à savoir l’aspect chasse, survie, bricolage, recherche de reliques et de tombeaux, escalade et la possibilité d’affronter les ennemis de façon furtive ou plus musclée. Une bonne chose quand l’on connait les qualités de cet opus, avec quelques ajouts à ces principes :

  • Il est désormais possible de bricoler des flèches à n’importe quel endroit, en maintenant une gâchette. La droite pour les flèches normales, et l’autre pour les flèches empoisonnées, qui permettent une approche surprenante en créant une épaisse fumée toxique pour prendre vos ennemis par surprise. Même chose pour les bandages, qu’on doit fabriquer à la sauvage pour se soigner. La récolte de plantes, de bois, de tissus est un élément primordial pour la survie dans les différents lieux hostiles.
  • Parmi les reliques qu’on peut trouver, certaines vous permettront d’apprendre des langues, et ainsi de déchiffrer certains codes ou de trouver des passages alternatifs.
  • Le nombre de capacités a plus que doublé, ainsi que les possibilités de customisation des armes. Celles-ci peuvent être débloquées simplement en suivant le cours de l’histoire, ou en trouvant des pièces dans des endroits bien cachés. Il est possible de changer d’arme selon vos préférences, non seulement le type, mais aussi le modèle.
  • On retrouve beaucoup plus de puzzles qui s’appuient sur la physique, pour le bonheur des méninges
  • Les approches furtives ont semblé plus abordables, ce qui donne au titre une finesse supplémentaire somme toute assez agréable. D’autre part, si on veut la jouer plus bourrin, l’action est nerveuse et bien menée, bien que la difficulté -même au maximum- ne soit pas très handicapante, du moins sur cette version de démonstration.
  • Les tombeaux cachés permettent de débloquer des compétences uniques , dites « héritées », qui ne sont pas déblocables normalement.

1438769461-1352-capture-d-ecranPendant ces quelques heures passées manette en main (sur Xbox One, cqfd) plusieurs environnements ont été présentés, à commencer par la Sibérie, dans une partie plutôt axée sur les sauts et l’escalade. Malgré un aliasing assez présent, et quelques baisses de framerate, ce premier environnement donnait le ton pour cette première approche. Des décors plutôt jolis, le gameplay toujours précis et les cinématiques ingame avec le moteur du jeu qui sont tout à fait respectables. Mention spéciale pour la modélisation et les mouvements des visages qui sont tout à fait intéressants. L’escalade est périlleuse, mais la prise en main est immédiate pour quiconque a joué au premier épisode, et d’après les nouveaux venus, Lara se laisse prendre en main assez facilement. S’agripper, sauter, utiliser le grappin, tout est expliqué et le timing reste tout à fait abordable.

1438769461-2898-capture-d-ecranAprès un petit détour à Londres, nous voici près de la frontière Syrienne, dans un désert aride et hostile. Dans cette partie l’on découvre les reliques, le système de langues, et quelques puzzles qui utilisent des mécanismes variés, et demandent juste un peu de logique pour en arriver à bout. Rien qui ne casse trop la tête ni le rythme du jeu, juste mélange pour ne pas rebuter les joueurs plus friands d’action ou d’infiltration, mais de quoi faire plaisir aux mécontents de la première heure qui trouvaient que cela manquait dans Tomb Raider. Quelques parties de ce niveau,

Retour ensuite dans le froid sybérien, dans une nature hostile, où les éléments, les animaux ou soldats sont à la fois une source de danger, mais aussi de salut. Il faudra choisir sa façon d’aborder le terrain et les différents évènements, que ce soit de façon furtive ou non, qu’on choisisse d’aller droit vers l’objectif, ou de trouver chaque relique ou cache secrète, ou encore de s’approvisionner en piochant dans la nature, ou sur les dépouilles d’animaux chassés ou de soldats décédés.

1438769461-3887-capture-d-ecranUn peu plus tard, nous nous retrouvons dans une ancienne forge de cuivre, dans un environnement assez large, plein de loups, de soldats, et il faudra s’infiltrer dans le camp ennemi selon votre style de jeu. Cela dit, notez que la finesse paie plutôt pas mal, mais que le moindre faux pas tourne souvent en grosse boucherie pas très finaude. D’ailleurs, on peut aussi fabriquer des grenades de fortune, avec des boites de conserve et des éléments détonants. Pratique contre les unités mieux protégées, par une armure ou un bouclier… Pour ne rien dévoiler du scénario, nous taisons les détails de certains passages, mais sachez que certains moments sont assez intenses et mêlent de façon plutôt bien menée les sauts, l’action, et des cinématiques agréables.

Cet aperçu est prometteur, gageons cependant que les soucis de framerate et d’aliasing aient été corrigés pour la version commerciale, qui sort d’ici le 13 Novembre prochain. Pour le reste, Rise of the Tomb Raider semble être bien parti pour être un titre riche, à l’intrigue correcte, et au gameplay agréable. A suivre de près, dans notre test qui arrivera en temps voulu !


DBKamper

 
Testeur JV (PC/360) Spécialiste rétro


0 commentaire



Donne ton avis en premier !


Laissez une réponse