[Preview] La Terre du Milieu : L’Ombre du Mordor

 

 
Infos Jeu
 

Support de test: PC
 
Editeur: Warner Bros Games
 
Développeur: Monolith Productions
 
Date de sortie: 2014
 
Résumé: S'il tient ses promesses, et que les objectifs des missions varie selon les situations, L'Ombre du Mordor pourrait devenir une surprise de qualité, que ce soit pour les fans de la franchise, ou les férus d'action et d'infiltration. Et enfin, quel plaisir d'avoir un jeu qui change de l'univers des films ou du livre qui ont été déjà utilisés jusqu'à l'os ! Cela dit, reste à voir la variété des missions, et aussi la difficulté, sachant qu'on ne peut à priori pas mourir... Rendez-vous est donc donné pour cette année sur tous les supports en compagnie de Talion !
 
Avis général
 
 
 
 
 
4.5/5


Note des membres
2 membres ont notés ce jeu.

 

Ce qui pourrait plaire


- Des possibilités variées pour chaque mission
- Graphiquement sympathique
- Un univers qui change des livres/films habituels

Ce qui pourrait déplaire


- A terme, les objectifs principaux seront-ils intéressants ?
- Le challenge sera t'il au rendez-vous malgré tous les pouvoirs débloqués ?
- Peut-on vraiment perdre finalement ?


4
Posté le23/01/2014 par

 
Article Complet
 
 

mordor

Monolith nous propose pour cette année un titre qui se tiendra au cœur des ténèbres de la Terre du Milieu, le Mordor, où la vie reprend son chemin doucement après les guerres qui ont ravagé des contrées entières. Mais bien entendu, cela ne va pas durer, et Talion et sa famille vont en faire les frais…

Le choix du titre s’applique non seulement pour la nouvelle menace qui plane sur les terres désolées du Mordor, mais également au héros Talion. En effet, après avoir vu sa famille périr sous ses yeux, avant d’être à son tour victime des adeptes de Sauron, voilà notre ranger ressuscité. Mi-homme, mi-Ombre, notre héros déchu est doté de pouvoirs surnaturels divers qui vont lui permettre de chasser ceux qui l’ont terrassé, et ainsi venger sa famille.

Le pouvoir du Ranger

pouvoirsIl s’agit donc d’un jeu d’infiltration/action (dans le sens que vous voulez, c’est vous qui voyez) ; pour les aficionados des comparatifs, on serait à un croisement entre Assassin’s Creed et Soul Reaver, le tout un peu plus pêchu. Grimper sur les murs, sauter par dessus les adversaires, contrer, esquiver et tuer par surprise, tout est là pour pouvoir se la jouer furtif ou en mode bourrin. Notre ranger de service est équipé pour l’action : épée, dague, arc, dague de jet : selon les occasions, chaque arme a son utilité.

talionNotez que les aptitudes humaines du ranger se mêlent aux capacités des ombres : cela permet par exemple à Talion de tirer des flèches d’ombre, où pendant qu’on vise, le temps ralentit, ce qui permet de se concentrer sur un adversaire, ou de distribuer les flèches sur plusieurs cibles. Plaisir d’offrir… Mais d’autres pouvoirs serviront à notre héros : courir plus vite, envoyer des dagues de jet comme un ninja, ou encore des choses un peu plus mystiques comme se téléporter près d’un ennemi pour l’éliminer furtivement. On peut également posséder l’esprit de ses adversaires, mais nous y reviendrons. Les compétences se débloquent avec des points de compétence, acquises quand Talion gagne un niveau. Pour ce faire, il gagne des points d’expérience, selon les coups infligés, les combos et si dans le tas un ennemi était puissant ou non. Tout cela ouvre des possibilités intéressantes dans la façon d’aborder le jeu.

 Némésis

nemesisLe déroulement d’une mission est étonnamment varié. Dans la démo qui nous était présentée, il s’agissait de tuer 5 Capitaines dans un camp de bonne taille, sans indication sur l’emplacement de ces fameux capitaines, il va donc falloir les chercher. Une fois lâché dans ce campement, c’est à vous de voir comment parvenir à tuer ces 5 capitaines, c’est là qu’intervient le Système Némésis. Avant tout, il faut savoir que chaque ennemi a une identité propre : chacun a un nom, des forces, des faiblesses, et une place dans sa hiérarchie. D’ailleurs s’il vous tue, il monte en grade. Plus il est gradé, plus il est fort, mais il est également plus proche du capitaine.

lotrC’est donc une des techniques qui peut vous permettre de trouver un capitaine, mais il existe bien d’autres approches. Nous parlions tout à l’heure de possession d’esprit, nous allons développer cela : une fois l’ennemi affaibli, de préférence un gradé plutôt qu’un troufion, on peut influencer son esprit et choisir plusieurs options : localiser des gradés ou un capitaine, connaître les forces et faiblesses des ennemis, transmettre la volonté d’assassiner un autre ennemi, de créer sa petite armée à votre service ou juste le sacrifier. De fait, cela crée des possibilités tactiques tantôt discrètes, tantôt musclées, qui font que chaque partie peut être différente pour atteindre son but. On peut donc enchaîner chaque gradé pour affaiblir les rangs ennemis, pour arriver enfin au Capitaine, monter sa petite armée d’adeptes et pourrir les rangs ennemis, ou fouiller soi même la carte pour trouver éventuellement son bonheur.

Pour se retrouver dans la carte, des marqueurs indiquent votre cible principale, que vous aurez définie en ayant ciblé un adversaire, ou après votre mort, pour chasser celui qui vous a tué. D’autres missions annexes peuvent aussi vous tomber dessus : les capitaines par exemple sont taquins, et vous devrez souvent attirer leur attention par un petit esclandre : tuer un certain nombre d’ennemis dans une zone, ou faire sonner le clairon pour ameuter le boss dans votre zone d’action.

 Et en plus c’est pas vilain !

Au delà de la variété du gameplay, même si le titre en était dans une phase de développement toute récente, le tout était agréable à regarder : les animations fluides, les textures des personnages assez détaillées, et les effets des attaques d’ombre sympathiques. On n’échappera pas à la comparaison avec Assassin’s Creed pour ce qui est des galipettes sur les murs cependant… Notez que la démonstration était effectuée depuis un PC, avec une manette de Xbox 360. Le cycle jour/nuit est également de la partie : la nuit permet plus de discrétion, mais les ennemis changent et s’adaptent également. Chaque ennemi disposait d’un doublage propre, et les musiques étaient intéressantes mais pas inoubliables. Mais encore une fois, il s’agit d’une alpha, donc rien de définitif à ce niveau là !

S’il tient ses promesses, et que les objectifs des missions varie selon les situations, L’Ombre du Mordor pourrait devenir une surprise de qualité, que ce soit pour les fans de la franchise, ou les férus d’action et d’infiltration. Et enfin, quel plaisir d’avoir un jeu qui change de l’univers des films ou du livre qui ont été déjà utilisés jusqu’à l’os ! Cela dit, reste à voir la variété des missions, et aussi la difficulté, sachant qu’on ne peut à priori pas mourir… Rendez-vous est donc donné pour cette année sur tous les supports en compagnie de Talion !

DBKamper

 
Testeur JV (PC/360) Spécialiste rétro


  1.  

    La Terre du Milieu : L’Ombre du Mordor fait parti des rares jeux qui savent me tenir en haleine des mois sans aucun risque de me perdre. Fan de l’oeuvre de Tolkien, joueur fatigué d’Assassin’s Creed, ce jeu RPG / aventure arrive à point nommé pour raviver ma flamme de gamer. Et les pouvoirs proposés, bien que déjà vu sont super bien utilisés, les vidéos de gameplay sont pleines de promesses. Clin d’oeil à Soul Reaver, la faculté de basculer dans le monde spectral et physique fait son petit effet. Et jouer un humain qui fait chialer des orcs, c’est pas commun, le haros est ultra-flippant en mode « spectre ». Un jeu à suivre de très prêt, d’ici là, patience.




  2.  
    gorth

    Salutation, je souhaiterais en savoir plus sur un petit détail, comment justifie-t-il la défaite (donc la mort?) du héros face à un ennemis alors qu’il s’agit d’un esprit vengeur revenu à la vie, en sachant que l’armée des mort (bien qu’il s’agisse d’une malédiction dans ce cas) ne peut être toucher par une arme de mortel.




  3.  
    skywalski

    C’est clair que ça donne envie !! L’originalité du gameplay et du scénario par rapport aux jeux précédents redonnera certainement un nouveau souffle à la saga et c’est vraiment une bonne surprise !!! j’ai hâte d’en voir plus …




  4.  

    Après avoir su que le jeu était aussi prévu sur PS3/Xbox 360, je pense suivre de près le projet. Reste à voir du côté de l’intérêt scénaristique du jeu ou des possibilités d’amusement offertes par le jeu.





Laissez une réponse