6
Posté le 22/08/2013 par Maiden dans Dossiers
 
 

Pourquoi Ubisoft ne craint rien !

le-stand-ubisoft-au-salon-e3-de-los-angeles-le-12-juin-2013_4009987

Pourquoi Ubisoft ne craint rien ? Cette question peu être trop direct, trop énigmatique ou juste impossible à résoudre. Mais bon… 🙂

Je me suis posé la question il y a quelques jours. Pourquoi Ubisoft ne craint rien par rapport à ses concurrents ? J’ai réfléchi et certaines choses m’ont fait tilter et on voit directe la différence avec d’autres éditeurs.

La force des nouvelles licences

25years_home_bg

On pense directement à Assassin’s Creed qui a selon moi marqué l’avènement d’Ubisoft sur consoles de salon (Xbox 360 et PlayStation 3), bien qu’Ubisoft soit déjà bien implanté avec cette sortie. Mais cette nouvelle licence, sortie en novembre 2007 a vraiment marqué les esprits en mêlant notamment histoire et jeu vidéo. Dans un sens, le jeu vidéo se révéla ludique tout en arpentant les ruelles de Damas en massacrant de pauvres gardes. L’arrivée du deuxième opus sonna l’heure d’une licence forte en pleine essor, et Assassin’s Creed 2 fut un carton puisque celui-ci permettait de découvrir ou re-découvrir des villes telles que Venise ou Florence. Moi-même j’ai reconnu Venise puisque peu de temps avant j’étais à Venise.

Certes, depuis cette licence est retombé un peu dans les travers de la gorge de certains, mentionnant le fait qu’Assassin’s Creed soit une licence à pognon. Notamment avec les épisodes Brotherhood et Revelations. Qui n’était pas des mauvais jeux, loin de là mais n’apportait pas vraiment de plus en matière de gameplay. Depuis, Assassin’s Creed souffre de ragot très négatif, notamment avec Assassin’s Creed 3. Mais pourtant, la licence se porte toujours à merveille, si bien que le quatrième opus Black Flag sortira 1 an après le troisième. Un peu comme les Fifa ou les Call of Duty…

Cependant, il faut quand même reconnaître qu’Ubisoft détient un vrai talent pour ce qui est de créer une licence. On pense notamment aux FarCry, mais surtout au prochain Watch Dogs qui émerveille à chaque fois que celui-ci s’offre un trailer ou une vidéo de gameplay. Probablement le jeu d’Ubisoft le plus attendu. Alors oui, pourquoi selon moi Ubisoft ne craint pas la banqueroute ? Déjà, parce qu’actuellement les ventes marchent très bien, mais aussi du fait qu’il réside dans ces studios de vrais talents.

Watch-Dogs

Ubisoft croit en ces jeux !

Contrairement à (pour l’exemple) Activision qui sort des jeux sous traités tels que Walking Dead : Survival Instinct, pourtant une licence a fort potentiel, n’octroie généralement pas beaucoup de moyens pour sortir un jeu convenable. A l’inverse, même si Ubisoft a vécu quelques échecs comme par exemple Call of Juarez : The Cartel, le ressenti reste différent. Certes, certains jeux de chez Ubisoft n’auraient pas dû voir le jour, mais ils ont le mérite de croire en leurs jeux actuellement en développement.

On le remarque notamment avec la licence Rayman, qui a suivi un échec de vente avec Rayman Origins, et pourtant la licence n’a pas été abandonnée et le prochain Rayman Legends promet du lourd. On ne peut pas en dire autant de Rockstar qui a complètement abandonné LA Noire, qui pourtant était très prometteur mais échec en matière de vente.

384765-lapins-cretins-ubisoft

Ubisoft sauvé par des Lapins Crétins ?

L’un des plus gros succès d’Ubisoft ne réside pas en Assassin’s Creed, FarCry ou Rayman. Mais selon moi en la ou les personnes des Lapins Crétins. Une licence qui pourtant ne marche pas énormément en terme de jeu vidéo, mais au niveau merchandising marche du tonnerre. On peut maintenant les voire sur les bouteilles d’Evian (par exemple), ces lapins sont partout et Ubisoft sait que cette licence n’est pas prêt de se finir. Même si Ubisoft subissait un échec avec Watch Dogs (ce que je ne pense pas), je suis sur que rien qu’avec la franchise des Lapins Crétins, celle-ci comblerait largement les pertes.

Voilà pourquoi selon moi Ubisoft ne craint pas grand-chose. Certes c’est facile à dire, ce n’est que mon avis et mon ressenti depuis ces dernières années. Mais pour moi Ubisoft croit en ces licences, continue de les promouvoir, et surtout l’éditeur détient des licences en or. Pour moi, le jour où les Lapins Crétins ne marcheront plus, il faudra vite penser à une solution de secours. J’ai probablement oublié des tonnes de licences dans le lot, beaucoup d’échec comme beaucoup de réussite. Egalement beaucoup d’autres éditeurs sont sur des ponts d’or, même Activision grâce à ces Call of Duty ou EA avec ces FIFA. En tout cas, retenez que ce n’était qu’un avis personnel, qui est peut-être partagé ou pas.

Merci en tout cas de m’avoir lu. N’hésitez pas à donner votre ressenti sur la question, vous n’êtes peut-être pas d’accord avec tout ça. Cela peu faire office de débat 🙂


Maiden

 
Rédacteur en Chef Testeur JV