5
Posté le 20/12/2016 par Maiden dans Dossiers
 
 

Jeu Vidéo – Mon TOP 10 de l’année 2016

Voici mon TOP 10 des meilleurs jeux que j’ai pu jouer en cette année 2016. Et vous, quel est votre Top 10 ??

Assurément mon coup de cœur de cette année 2016. Dishonored 2 propose tout ce qu’il faut pour apprécier un jeu de A à Z. Jouer en mode infiltration ou comme un gros bourrin, la liberté d’aborder les missions de la façon qu’on le souhaites, le joueur est le véritable maître de son histoire. Ajoutez à cela, un univers que j’ai énormément apprécié depuis le premier opus avec le retour de Corvo et d’Emily. Un contenu graphique, un level design, une bande-son, tout est parfait. Et pour finir, le jeu propose une bonne rejouabilité. Franchement, si vous tomber sur Dishonored 2 en magasin, prenez-le !

Deuxième dans mon classement, The Division était très clairement ma bonne surprise de ce début d’année 2016. Je ne m’étais pas du tout renseigné sur le jeu, je n’en attendais donc rien. Ce fut un vrai surprise de découvrir un excellent RPG/TPS dans la magnifique ville de New York après qu’une épidémie est dévastée la ville. En plus, quelques mois avant, j’étais réellement à New York et la ville était très clairement remodélisé fidèlement. Je m’y croyais encore. La côté coopération à 4 est génial. Et que dire de la fameuse Dark Zone où rien que le fait d’y rentrer, on flippe de se faire descendre au premier croisement de rue. J’attends avec grande impatience une suite qui j’espère verra le jour.

Nathan Drake est troisième et c’est clairement mérité. Il signe son retour pour la première fois dans une nouvelle aventure sur PlayStation 4 avec Uncharted 4 : A Thief’s End. On peut dire qu’il était attendu au tournant, il ne fallait pas se louper tellement que la série entière est adulé par bon nombre de joueurs. Pour le coup, avant sa sortie, j’avais refait un petit marathon Uncharted via la Nathan Drake Collection. Ce fut un vrai plaisir de les redécouvrir. Mais ce quatrième opus nous embarque dans des paysages à couper le souffle, une aventure toujours aussi bien ficelé et l’humour de Nathan toujours aussi omniprésent. Un vrai régal pour les yeux mais également un gros kiff de jouabilité.

Impossible pour moi de ne pas mettre Gears of War 4 dans ce classement. Encore une licence qui signe son grand retour et pour moi il s’agit de la licence qui m’a fait découvrir la Xbox 360 à l’époque en 2006. Depuis, j’ai tout fait, les modes solos en dément, le multijoueur d’année en année. Je ne pouvais pas passer à côté de ce renouveau pour les Gears. Fini Marcus Phénix et bienvenue à son fils JD qui reprend les rennes. Un solo impeccable et graphiquement à la pointe. On peut cependant reprocher une fin un peu trop bâcler ou trop expédié (une fin pour appeler une suite). C’est au niveau du multijoueur qu’on s’éclate énormément. On retrouve le même gameplay par rapport à Gears of War 3 (on oublie vite ce Judgement) et de nouveau ajout comme les défis et les récompenses renforce un multijoueur déjà bien complet.

Ah, Ratchet ! Ce bon vieux Ratchet est lui aussi revenu de très loin pour renouer avec le succès. Un remake du premier Ratchet & Clank et revoici la licence relancer comme lors de ces premiers jours. Et il faut le dire, le travail derrière ce titre à porter ses fruits tellement le résultat est incroyable. Un gameplay toujours aussi efficace et graphiquement juste impressionnant. Une des exclus Sony à ne pas louper.

Belle petite surprise que ce FarCry Primal qui reprend les fondamentaux d’un FarCry pendant l’âge préhistorique. C’est assez fort de la part d’Ubisoft d’avoir créé une langue spécifiquement pour ce jeu car oui, on ne parle pas français à l’âge de pierre. Esthétiquement, Primal se défend plutôt bien avec des forêts a porté de vue et des paysages plus naturel. Le gameplay est également innovant puisqu’il n’y a aucune arme à feu. Lance, Arc à flèche, gourdin, etc. Cela change des mitraillettes et bazooka des autres FarCry. En tout cas, un jeu très agréable et maintenant qu’il est à petit prix, foncez !

L’un des meilleurs jeu de course est sorti en 2016. Exclu Xbox One, la licence Forza Horizon à réussi son grand retour et offre un spectacle d’une qualité supérieure à n’importe quel autre jeu de course. Un monde ouvert, truffé de course en tout genre sur les terres d’Australie. Un régale pour tous les amateurs de jeu de voiture, surtout que le multijoueur propose un mode très complet.

Il est encore là ! The Elder Scrolls V : Skyrim Special Edition est bien présent dans mon Top 10. Un de mes jeux préférés sur l’ancienne génération et j’ai pris un malin plaisir à reparcourir Tamriel et refaire toutes ces quêtes. En plus, Sony et Microsoft ont fait un bel effort en intégrant la possibilité d’ajouter des mods. Bien que les mods sur console sont très limitée, c’est déjà un gros pas en avant. De plus, le jeu propose un beau lissage graphique, une colorimétrie beaucoup plus fine et des effets nettement plus propre. Pour ceux n’ayant jamais fait ce jeu, c’est le bon moment car bien que cette version Remastered apportent quelques corrections, le gameplay en lui-même à un poil vieilli. Ne tardez pas !

Probablement le style de jeu que je n’aurais pas pensé retrouver dans mon top 10. Et pourtant, Killing Floor 2 est bien présent et je dois avouer que ce fut une agréable surprise lorsque j’ai découvert ce jeu. Terriblement fun et bougrement jouissif en coopération. Sanglant et offrant un vrai challenge aux joueurs. Une multitude d’armes pour défoncer un bon gros bestiaire. De nombreuses maps, beaucoup de classe à augmenter, donc une très bonne rejouabilité.

Ce jeu m’éclate ! Je dois avouer que je ne suis pas autant éclaté sur un Dead Rising depuis le 2. Je n’avais pas forcément accroché au troisième épisode car Frank West n’était pas le personnage central. Dans Dead Rising 4, il est de retour et c’est un vrai plaisir de retrouver son humour et ces punchline. Le jeu est toujours aussi fun et défoulant, proposant encore un arsenal des plus barges. Pour une fin d’année 2016, Dead Rising 4 se place plutôt bien et en plus dans le jeu c’est la période de Noel qui est représenté.


Maiden

 

Rédacteur en Chef
Testeur JV