0
Posté le 01/06/2017 par Demon dans Ciné
 
 

Critique Série – Prison Break : Saison 5

Il y a un peu plus de 10 ans naissait sur le petit écran Prison Break, une série d’un genre nouveau auquel nous n’étions pas encore habitués et qui allait révolutionner la télévision. Il est assez difficile d’oublier Lincoln, Michael, et toute la bande au sein de la prison de Fox River, difficile de ne pas se rappeler les tatouages du héros renfermant les plans de la prison et tout le stratagème conçu afin de faire évader Lincoln pour le faire sortir du couloir de la mort.

Chaque épisodes étaient plus excitant que le précédent et le finish que chacun tenait en haleine le téléspectateur, nous nous demandions comment tout cela allait se terminer et jusqu’où pourraient aller les créateurs de la série afin de donner les réponses de la conspiration dont était victime au final Lincoln. En fin de compte la série se termine par la mort supposé de Michael et la nouvelle vie de sa famille. Une fin tout à fait honorable pour une série qui était sur une pente plus que descende et un certain essoufflement.

On prend les mêmes …

Douze ans plus tard, Paul Scheuring et la Fox remettent le couvert sur la table en laissant la saison 5 de Prison Break, de nombreuses questions se soulèvent quant à la logique de refaire une cinquième saison, quant au questionnement de la mort ou pas de Michael, mais surtout comment relancer le thème de Prison Break sans être trop lourd et trop brouillon.

L’épisode commence avec un flash-back résumant l’histoire et les quatre premières saisons. Puis vient le moment de se mettre à table et dans le vif du sujet avec notre ami T-Bag qui apprend à Lincoln que son frère n’est pas mort, mais serait enfermé dans une prison au Yémen. On y retrouve des personnages tels que C-Note, Sucre et Sara qui auront chacun un rôle à jouer dans cette nouvelle saison. Une chose est sûre, c’est qu’il ne suffit pas de reprendre les mêmes pour obtenir la clé du succès.

… et on recommence ce bouillon

Et dire que le pilote de cette saison 5 s’annonçait plutôt pas mal avec des rebondissements et de l’action comme les américains savent nous en donner, néanmoins plusieurs choses passent assez mal auprès de l’amateur que je suis. En effet déjà que le retour de Sara entre deux saisons était limite alors que dire du retour de Michael mort, pas mort, non c’est assez bof. Les producteurs ont voulu trop faire du fan service avec ce retour, on n’est pas dans Game Of Thrones ici.

Dur de nous faire croire à toute cette mascarade, d’autant plus que la suite des épisodes ressemblent à une saison 1 voire 3 accélérée du genre je suis enfermé et je m’évade, même si très clairement ici le but n’est pas de nous centrer uniquement sur l’aspect emprisonnement mais tout de même. Bref la mayonnaise a vraiment du mal à prendre.

De plus les producteurs ne cessent d’apporter des stéréotypes américains contemporains avec la mise en avant du méchant actuel Daech et le mal qui ronge le moyen orient, le djihad. Le problème c’est que cela revient toutes les cinq minutes et ça en devient presque lourd.

Merci et au revoir

En fin de compte cette cinquième saison de Prison Break n’est pas si mauvaise que cela, il est relativement plaisant de retrouver des acteurs que l’on n’avait pas revus depuis dix ans. De revoir tous ce qui a pu faire la réussite de cette série, les évasions, le tatouage de Michael, l’action et les rebondissements.

Néanmoins il est relativement difficile de recréer la voie du succès avec des suites notamment pour une série qui était censée s’arrêter et qui reprend pour un barrout d’honneur au bout de douze ans. Force est de constater qu’il aurait été préférable de ne pas reprendre prison break, d’autant qu’il plusieurs choses sont tiré par les cheveux.

 


Demon

 
Testeur JV (PC/PS3/WiiU/Xbox One) Critique Cinéma