3
Posté le 16/11/2013 par Maiden dans Événements
 
 

Compte rendu – Hôtel Xbox One

Xbox One Hotel

Ce vendredi, j’ai été convié par Xbox France afin d’aller visiter et séjourner pendant quelques heures dans l’hôtel Xbox One. Et on peut dire que Microsoft Xbox y a mis les moyens ! En effet de multiples chambres étaient transformées aux couleurs du jeu en question pour l’occasion. Un jeu par chambre dans une ambiance complètement différente pour chacune d’elles comme par exemple celle de Ryse : Son of Rome qui était vraiment superbe. Vous pourrez admirer cette fameuse chambre où il ne manquait que les grappes de raisin pour se sentir comme Jules César avec les photos ci-dessous !

ryse

Bien évidemment, j’ai pu tester le jeu pendant 30 min, mais à la différence de la version disponible de la Paris Games Week, j’ai pu commencer le mode campagne. Et clairement, c’est la surprise intégrale ! Nombreux sont les joueurs qui ont vu dans ce jeu un vulgaire jeu de QTE. Sachez qu’il n’en est rien ! Elles sont certes présentes lors de l’exécution d’un adversaire par exemple, cependant, elles ne sont pas « obligatoires » et vous pourrez sans mal vous débarrasser des mécréants vous barrant la route avec de simples coups d’épée. Bien sûr, les exécutions sont nettement plus classes (et assez crades avec du découpage de membres, etc). De plus, la campagne offre des phases de jeu complètement différentes du simple Beathem’all. En somme, vous aurez de petites phases tactiques composées de zones de défense et d’une organisation de vos troupes afin de survivre à l’attaque de l’ennemi. Lors de ces phases, vous pourrez utiliser la fonctionnalité Kinect Vocale en ordonnant « Balancez la volée » (la voix est très bien reconnue via le Kinect malgré le bruit ambiant), ce qui donnera l’ordre à vos troupes d’envoyer une volée de flèches sur l’adversaire. En ce qui concerne la progression de l’histoire, elle semble vraisemblablement être très linéaire et dirigiste, même si divers décors sont au rendez-vous pour varier les ambiances de jeu (et certains sont vraiment superbes). En clair de ce que j’ai vu, je sais que j’aurais un jeu au moins autant scripté qu’un Uncharted ou autre jeu d’action/aventure, mais l’ambiance romaine ressentie et le gameplay plutôt bon sont de bons points. Un des soucis notable est la caméra.

dead rising 3

Après Ryse : Son of Rome, j’ai également pu toucher au fameux Dead Rising 3. J’ai donc commencé la campagne qui s’avère très mouvementée pour notre personnage… lâché dans la nature en caleçon, notre héros va devoir faire face à une horde de zombies, au crash d’un avion rempli de mort-vivants ainsi qu’à la découverte d’une ville plongée dans le chaos. L’histoire commence simplement en prenant la forme d’un didacticiel où l’on retrouve les diverses nouveautés de Dead Rising 2 avec notamment la confection d’arme. Ensuite, on s’embarque dans un road-trip à travers une ville infestée de mangeurs de chaire à bord d’un véhicule qui je l’avoue est une excellente idée pour ce nouvel opus. En effet, l’ajout d’un monde ouvert permet l’ajout de véhicules. Bien entendu, je n’ai pas pu voir toute l’étendue de cette ville, mais elle semblait très grande et truffée de missions secondaires. Un bon point pour la durée de vie, ce qui n’a jamais été le point faible de la licence. Je n’ai pas pu savoir si cette ville sera la seule ville du jeu ou si notre personnage voyagera dans d’autres lieux. En ce qui concerne le gameplay, c’est du basique pour un Dead Rising : un vrai Beathem’all bourré de fun, de délire et de sang ! La Xbox One s’est offert une excellente exclusivité avec ce Dead Rising 3 qui promet de longues heures de jeu !

forza 5

Pour finir, j’ai pu participer à une petite course sur Forza Motorsport 5. Rien de nouveau, car le jeu m’avait déjà conquis il y a quelque temps, mais pour le plaisir je me suis fait une course de 2 tours au volant d’une Toyota. Déjà d’une, le jeu est juste magnifique, probablement et à coup sûr le jeu le plus beau de la Xbox One au lancement. Mais cette fois-ci j’ai voulu tester la vue cockpit et honnêtement c’est sublime, les détails de l’intérieur de la voiture sont excellents, et surtout le plus important est le fait que je n’ai pas du tout été gêné dans la conduite. D’habitude les vues pilote m’ont toujours gêné alors que là pas du tout ! Ce Forza 5 a ce je-ne-sais-quoi qui ne me dérange pas. C’est à coup sûr le jeu de voiture de l’année et de la next gen (pour le moment).

En tout cas, ces petites sessions étaient fort sympathiques et je remercie l’équipe de Xbox France qui nous a accueilli si chaleureusement. Il ne reste maintenant qu’à attendre la sortie de cette fameuse console et les prochains jeux next-gen !


Maiden

 
Rédacteur en Chef Testeur JV